Accueil / Représentation et festivités / Théâtre / Etudes modernes / George Dandin, ou le social en représentation

George Dandin, ou le social en représentation

Roger Chartier

Roger Chartier, "George Dandin, ou le social en représentation", dans Annales, année 1994, vol. 49, n° 2, pp. 277-309.

Extrait de l’article

« George Dandin, 1re fois — le mardi 10e... La troupe est partie pour Versailles. On a joué le Mari confondu. A été de retour le jeudi 19e ». C’est ainsi que La Grange, l’un des comédiens de Molière, mentionne dans ses Extraits des Recettes et des Affaires de la Comédie depuis Pâques de l’année 1659 la première représentation de George Dandin, à Versailles, en juillet 1668.

En date du 21 juillet, la Gazette en dit plus et moins : « Le 19 de ce mois, Leurs Majestés, avec lesquels étaient Monseigneur le Dauphin, Monsieur et Madame et tous les Seigneurs et Dames de la cour, s’étant rendus à Versailles, y furent divertis par l’agréable et pompeuse fête qui s’y préparait depuis si longtemps et avec la magnificence digne du plus Grand Monarque du monde. Elle commença sur les sept heures du soir, en suite de la collation qui était délicieusement préparée en l’une des allées du parc de ce Château, par une Comédie des mieux concertées, que représenta la Troupe du Roi sur un superbe théâtre, dressé dans une vaste salle de verdure. Cette Comédie, qui était mêlée dans les Entractes d’une espèce d’autre Comédie en Musique et de Ballets, ne laissa rien à souhaiter en ce premier Divertissement, auquel une seconde Collation de fruits et de confitures en pyramide, fut servie aux
deux côtés de ce Théâtre et présentée à Leurs Majestés par les seigneurs qui étaient placés dessus : ce qui étant accompagné de quantité de jets d’eau, fut trouvé tout à fait galant par l’assistance de près de trois mille Personnes, entre lesquelles étaient le Nonce du Pape, les Ambassadeurs qui sont ici et les cardinaux de Vendôme et de Retz ». La Gazette, qui ne nomme ni la comédie ni son auteur, et qui fait erreur en datant du 19 la fête royale du 18 juillet, éclaire le contexte de la première de George Dandin.

Lire la suite (Persée)