Accueil / Art et culture / Littérature et philosophie / Ouvrages avant 1800 / L’Astrée

L’Astrée

Honoré d' Urfé

Honoré d’Urfé, L’Astrée, édition établie par Eglal Henein, Tufts University, 2005, http://astree.tufts.edu/_analyse/accueil.html.

Présentation de l’édition

Ce site offre la toute première édition critique de L’Astrée d’Honoré d’Urfé,
une reproduction du roman accompagnée d’une analyse de son évolution du vivant de l’auteur. C’est un instrument de travail destiné aux néophytes tout autant qu’aux spécialistes du XVIIe siècle.

L’Astrée a droit depuis longtemps au titre de « premier best-seller » de la littérature narrative française, selon H.-J. Martin, spécialiste de l’histoire du livre (p. 481). Mais, jusqu’à la parution de cette édition critique, en 2007, les lecteurs du roman se sont heurtés à d’immenses obstacles linguistiques et culturels. À cause de sa longueur et de sa complexité, L’Astrée est non seulement mal comprise, mais encore mal connue. C’est pourtant la réponse de la France à l’Arcadie de Sannazar, à la Galatée de Cervantes, à la Diane de Montemayor et à l’Arcadie de Sidney. Avec ses quelque sept cents noms propres, c’est une œuvre difficile. Lieu de contradictions et d’assemblages insolites, L’Astrée combine, dans un cadre pastoral, les amours d’Astrée et de Céladon avec la chute de l’Empire romain et la pénible naissance de la France qui doit suivre la réunion des tribus gauloises. Ne serait-ce qu’à cause de l’histoire du Ve siècle, du vocabulaire du XVIe siècle, du soubassement mythologique, de la morale chrétienne, des valeurs néo-platoniciennes et de la théologie celte, L’Astrée exige un apparat critique substantiel et varié. L’édition donnée par Hugues Vaganay en 1925 n’offre aucune assistance.

Grâce à la puissance que donne l’édition électronique, Deux visages de L’Astrée réunit une documentation encyclopédique. Neuf éditions des trois premières parties de L’Astrée sont associées à de multiples commentaires qui permettent aux lecteurs d’explorer le roman et d’explorer la biographie du romancier.

Le lecteur qui désire suivre le fil des raisonnements appréciera la Visite guidée de l’apparat critique. Grâce à un jeu de polices et de couleurs, l’internaute peut étudier deux états de cette œuvre phare.

Consulter l’ouvrage