Accueil / Actualités et liens utiles / Événements / Appels à communication / 15 sept. 2016, Grenoble : Le siècle des (...)

15 sept. 2016, Grenoble : Le siècle des Lesdiguières. Territoires, Arts et rayonnement nobiliaire au XVIIe siècle

Appel à communication pour un colloque international organisé à l’Université Grenoble Alpes, Musée de la Révolution française -Domaine de Vizille, du 25 au 27 octobre 2017.

En associant par combinaisons matrimoniales son nom à celui des Créquy, le connétable François de Bonne, duc de Lesdiguières (1543-1626) a fondé une puissante dynastie ducale peuplée de gouverneurs, ducs et maréchaux de France. Les Lesdiguières et les Créquy ont marqué de leur empreinte le XVIIe siècle européen, tout en laissant de nombreuses traces encore visibles sur le territoire et dans le patrimoine français. Pour autant, aucune grande manifestation scientifique ne s’est jamais attachée à leurs noms ni à leur histoire commune.

Ce colloque invite à interroger les relations qu’entretenaient les Lesdiguières-Créquy avec leurs différents territoires ainsi qu’avec les arts en croisant, pour la première fois, les connaissances et les approches de chercheurs de toutes disciplines, en particulier l’histoire et l’histoire de l’art, ainsi que des acteurs du monde culturel et patrimonial.

Outre les études centrées sur des personnages de la dynastie encore mal connus, seront envisagées des approches plus larges portant sur les sphères nobiliaires, les univers diplomatiques et curiaux, tant dans le registre des pratiques que dans celui des représentations liées au second ordre : les alliances matrimoniales et leurs enjeux, les réseaux d’hommes et leur maillage, les paradigmes nobiliaires et l’individu, les fonctions exercées dans la guerre, dans le domaine de l’administration provinciale et d’Etat de l’Ancien Régime en tant que lieutenant général ou gouverneur.

Dans cette perspective, sera mise en lumière la question de l’apparente distorsion existant entre une dynastie nobiliaire aux ambitions et au rayonnement internationaux et la permanence revendiquée d’un enracinement territorial fort, en Dauphiné, mais aussi en Provence.

Seront considérées tout particulièrement les propositions portant sur les liens étroits entre les Lesdiguières-Créquy et les arts. Leur rôle de mécènes, de commanditaires et de collectionneurs est un trait identitaire de la dynastie, dont témoignent de nombreuses œuvres peintes, sculptées et gravées, les objets d’art, mais aussi le mobilier, ainsi que des bâtiments et jardins (châteaux, hôtels particuliers…) et autres éléments architecturaux aujourd’hui entrés dans le patrimoine national.

Cette approche pose aussi la question de la mémoire et de la trace que les principaux acteurs de cette dynastie ont laissées ou cherché à laisser dans l’histoire (relations, mémoires, panégyriques…).

Thèmes envisagés sans être exclusifs :

  • Nom et noblesse : La dynastie des Lesdiguières-Créquy
  • La guerre et son métier, armes et stratégies
  • Les territoires ou la pluralité des centres : Dauphiné-Italie-Europe
  • Les arts : artistes, production, collections
  • La mémoire : écritures et images

Les propositions de communication de 300 mots sont à envoyer avant le « 15 septembre 2016 » avec une brève notice biographique à :

Marianne Clerc marianne.clerc@univ-grenoble-alpes .fr
Stéphane Gal stephane.gal@univ-grenoble-alpes .fr

Comité scientifique : Philippe Bordes ; Marianne Cojannot-Leblanc ; Sylvène Edouard ; René Favier ; Michel Figeac ; Jean Guibal ; Pierre Rosenberg ; Martin Wrede.