Accueil / Actualités et liens utiles / Parutions / La réception des Vite de Giorgio Vasari dans (...)

La réception des Vite de Giorgio Vasari dans l’Europe des XVIe-XVIIIe siècles

Pascale Dubus, Corinne Lucas Fiorato (éd.)

Pascale DUBUS, Corinne LUCAS FIORATO (éd.), La réception des Vite de Giorgio Vasari dans l’Europe des XVIe-XVIIIe siècles, Droz, 2016, 978-2-600-04705-0.

« Ce sont vos écrits qui m’ont donné envie d’apprendre cette langue ». La langue est l’italien, les écrits sont la première édition des Vite de Vasari et l’auteur de cette lettre est un Flamand, Lambert Lombard, artiste et lettré renommé. La diffusion européenne des Vite fut immédiate, mais leur réception ne fut pas toujours aussi élogieuse. Les deux éditions du texte (1550 et 1568) déclenchèrent des réactions en tous genres, car elles suscitèrent des discours ekphrastiques, théoriques, historiographiques et critiques sur les arts figuratifs en Europe qui n’ont rien perdu de leur actualité. Les contributions rassemblées ici mettent en évidence la variété et la dynamique de la réception, entre les XVIe et XVIIIe siècles, de cette œuvre hybride, source d’imitations, d’adaptations, de plagiat, de traductions et, bien sûr, d’inspiration. On reçut encore les Vite comme une œuvre à la gloire de Florence, un recueil d’histoires romanesques et même la matrice d’un nouveau vocabulaire artistique. Le lecteur découvrira tout au long des chapitres les voies empruntées par ceux qui contribuèrent à construire l’histoire des arts européens en référence à ce monument fondateur.