Hauptseite / Individuen und Gruppen / Adel und Tiers Etat / Moderne Studien / La famille Boullé, 1586-1639

La famille Boullé, 1586-1639

Robert Le Blant

Le Blant, Robert, "La famille Boullé, 1586-1639", Revue d’histoire de l’Amérique française, vol. 17, n° 1, 1963, p. 55-69

Extrait de l’article

Natif de Fougères, le beau-père de Champlain se maria avant le 28 juin 1586, étant à cette date huissier des finances du roi. Il passa devant Joyeulx, notaire au Châtelet de Paris, un autre acte malheureusement perdu, le 25 septembre 1587 et prit le titre d’huissier collecteur des finances, le dernier octobre 1588, date à laquelle il passa devant Martin Mahieu, notaire au Châtelet, un acte avec Claude 1er Vallier, barbier-chirurgien, son beau-frère, demeurant comme lui rue et paroisse Saint-Germain l’Auxerrois. Il était avec sa femme à Vitré le 12 septembre 1591 et le 3 avril 1594, dates auxquelles furent baptisés selon les rites de la religion réformée deux de leurs enfants: Marie et Jean. Nous le retrouvons à Paris, encore huissier des finances le 21 juin 1600, date à laquelle sa femme et lui constituèrent, suivant acte passé devant Tronson, notaire au Châtelet, à Jean de Peiras, notaire au Châtelet demeurant rue Saint-Germain-l’Auxerrois, moyennant 200 écus soleil une rente de 16 écus 2/3 ou 50 livres à prendre sur les propres de Marguerite Alix, tant sur une maison située rue Saint-Germain-l’Auxerrois, à l’enseigne du Miroir, tenant d’une part à Jean Pesset, d’autre part aux héritiers de Jean Brunet, tenant par derrière à Antoine Marié, que sur les 4/5 d’une maison située à Morivillier, en la grande rue, sur 6 arpents de terre et un arpent et demi de pré au même lieu.

Lire la suite (érudit, PDF)