Accueil / Art et culture / Mécénat, collections et gestion / Etudes modernes / Les appartements de l’impératrice Eugénie aux (...)

Les appartements de l’impératrice Eugénie aux Tuileries : le XVIIIe siècle retrouvé ?

Mathieu Caron

Caron, Mathieu, « Les appartements de l’impératrice Eugénie aux Tuileries : le XVIIIe siècle retrouvé ? », Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles, 2015

Résumé de l’article

Le goût de l’impératrice Eugénie pour le mobilier Louis XVI est bien connu, mais relativement peu étudié dans le détail. Cet article consacré aux appartements de l’impératrice au palais des Tuileries entend s’attacher aux choix esthétiques opérés par la souveraine pour la décoration et l’ameublement de ses appartements. Dans un premier temps, elle s’installa dans une enfilade de pièces au premier étage du palais, donnant sur le jardin, où elle rassembla un ensemble important de mobilier, bronzes d’ameublement et objets d’art du XVIIIe siècle. Ses choix se portèrent vers les productions artistiques du règne de Louis XVI, qui évoquaient pour elle le souvenir de Marie-Antoinette. Mais bientôt furent substitués à cet appartement de tout nouveaux salons qui, sous la direction de l’architecte du Louvre Hector-Martin Lefuel, donnèrent naissance au style Louis XVI-Impératrice. Loué par la critique comme l’œuvre décorative la plus originale et la plus importante du Second Empire, cet appartement fut un manifeste du néo-XVIIIe siècle. Dans un écrin moderne, l’impératrice fit disposer des créations contemporaines inspirées de la fin du XVIIIe siècle voisinant avec des pièces historiques comptant parmi les plus importantes des collections françaises, achevant de léguer à la postérité un goût personnel et impérial intégrant généreusement les productions prestigieuses de la fin de l’Ancien Régime.

Lire la suite (Revues.org)