Accueil / Histoire et fonction / Maisons, services et charges / Etudes modernes / Maison du dauphin : maison fantôme pour une (...)

Maison du dauphin : maison fantôme pour une fonction dans l’ombre ?

Mathieu Lahaye

Lahaye, Matthieu, « Maison du dauphin : maison fantôme pour une fonction dans l’ombre ? », Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles, 2014

Résumé de l’article

Le Grand Dauphin ne bénéficiait pas d’une maison séparée de celle du roi. Ce dernier avait la haute main non seulement sur la comptabilité, mais aussi sur la nomination des différents serviteurs et domestiques qui accompagnaient le prince dans son quotidien. Mais peu à peu, notamment au début du XVIIIe siècle avec l’agrandissement de son domaine de Meudon, le dauphin sut s’attacher des serviteurs grâce aux revenus de sa « cassette », mais aussi du domaine de Meudon. Autour de lui, une maison informelle se développa. Malgré tout, on est bien obligé de constater son extrême dépendance financière qui montre à quel point la fonction delphinale, durant le règne de Louis XIV, était vraiment une fonction sous contrôle.

Lire la suite (Revues.org)