Accueil / Art et culture / Arts décoratifs / Etudes modernes / Les meubles Boulle dans les palais royaux (...)

Les meubles Boulle dans les palais royaux sous Louis-Philippe

Jean-Pierre Samoyault

Samoyault, Jean-Pierre, « Les meubles Boulle dans les palais royaux sous Louis-Philippe », Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles, 2015

Résumé de l’article

La plupart des meubles Boulle qui se trouvaient dans les palais royaux (Tuileries, Saint-Cloud, Fontainebleau) à l’avènement de Louis-Philippe s’y trouvaient déjà sous le Consulat et le Premier Empire. Ils provenaient presque exclusivement du Musée central des Arts (Louvre) et auparavant des saisies opérées dans les maisons des émigrés pendant la Révolution. Le modèle et la qualité de ceux qui sont conservés permettent de les rattacher, dans la majorité des cas, à la production d’André-Charles Boulle lui-même et de son atelier. Pendant la monarchie de Juillet, certains de ces meubles exposés dans la galerie de Saint-Cloud ont été modifiés, dans un souci d’uniformisation et au mépris de leur intégrité, soit en les surélevant, soit en les divisant. D’autre part la collection s’est enrichie par quelques nouveaux envois du musée du Louvre, par des acquisitions de meubles anciens en marqueterie de cuivre et écaille, sans lien avec l’œuvre du maître, ou encore par la confection de copies de meubles préexistants, destinées à compléter des ensembles. Les ducs d’Orléans et de Nemours, fils du roi, participèrent à ce mouvement d’intérêt pour le mobilier Boulle.

Lire la suite (Revues.org)