Hauptseite / Kunst und Kultur / Literatur und Philosophie / Moderne Studien / Les "Lettres et billets galants" de Mlle (...)

Les "Lettres et billets galants" de Mlle Desjardins (1668) : une relecture contextuelle

Stéphanie Schwitter

Schwitter, Stéphanie, Les Lettres et billets galants de Mlle Desjardins (1668) : une relecture contextuelle, thèse, Université de Fribourg, 2014.

Résumé de la thèse

Les missives contenues dans les Lettres et billets galants de Mlle Desjardins ont jusqu’ici été considérées par la critique comme des lettres amoureuses authentiques. Le recueil a été dès lors perçu comme le fruit du larcin de son éditeur, désireux de publier les traces écrites de la relation intime d’une auteure à succès. Cette lecture étroitement biographique de l’œuvre présente toutefois des incohérences qui amènent à réinterroger la nature même de l’objet : les Lettres et billets galants nécessitent par conséquent une élucidation.
Le présent travail se propose de replacer le recueil dans son contexte de création et de réception et de l’appréhender au travers de trois aspects essentiels : les stratégies de publication mondaines, le contexte éditorial épistolaire et le dialogue avec le public mondain. Une telle approche révèle que les Lettres et billets galants relèvent de la fiction d’authenticité. Le texte appartient au genre du recueil, dont il manifeste la morphologie en proposant un portrait, des billets de convention ainsi qu’une suite de lettres amoureuses à une voix. L’« agrément » du public est assuré par la connivence, établie par la mise en œuvre d’idées à la mode. Le texte agit ainsi, pour le lecteur actuel, en révélateur de sa période dont il matérialise les enjeux, les pratiques ou les logiques sociales et culturelles.

Consulter l’ouvrage (Université Lyon 2)