Accueil / Histoire et fonction / Patronage et faveur / Etudes modernes / Les richesses de la faveur à la Renaissance : (...)

Les richesses de la faveur à la Renaissance : Jean de Lorraine ( 1498-1550) et François Ier

Cédric Michon

Cédric Michon « Les richesses de la faveur à la Renaissance : Jean de Lorraine ( 1498-1550) et François Ier », Revue d’histoire moderne et contemporaine 3/2003 (no50-3), p. 34-61.

Extrait de l’article

En 1524, Verrazzano, à bord de la Dauphine, procède à la reconnaissance de la côte nord américaine. Dans la relation de son voyage, il rapporte :
« Nous longeâmes une côte toute verte de forêts, dépourvue de ports, mais avec quelques agréables promontoires et de petites rivières. Nous la baptisâmes Côte de Lorraine à cause du Cardinal ; le premier promontoire Alençon, le second Bonnivet, le plus grand fleuve Vendôme, et une colline proche de la mer Saint-Pol, à cause du comte ».
Ainsi, toute une côte est baptisée en l’honneur de Jean de Lorraine, contre des promontoires ou des collines pour d’autres proches du roi...

Lire la suite (CAIRN)