Cour de France.fr  /  Représentation et festivités  /  Festivités et réceptions Vous et Cour de France.fr À propos

Les fêtes du mariage de Madame Première à Versailles les 26 janvier et 26 août 1739

Moine, Marie-Christine

 

Marie-Christine Moine, "Les fêtes du mariage de Madame Première à Versailles les 26 janvier et 26 août 1739", dans Bibliothèque de l’École des chartes, année 1991, volume 149, numéro 1, pp. 107 - 129.

Extrait de l’article

Le mariage de Louise-Elisabeth, Madame Première, fille aînée de Louis XV, avec l’infant d’Espagne, don Philippe, fut l’occasion de deux somptueuses fêtes de nuit qui se déroulèrent dans les grands appartements du château de Versailles et dans les jardins. Elles sont à situer, l’une et l’autre, dans la tradition des grandes fêtes de cour à caractère officiel. Centrées autour du roi et de la famille royale, elles célébraient les événements importants liés à la vie monarchique : fiançailles, mariage, naissance, sacre, entrée ou visite d’un souverain étranger constituaient l’essentiel de ces fêtes de circonstance plus ou moins fastueuses selon les cas. Par les réjouissances qu’elles suscitaient et auxquelles la population était conviée, elles assuraient autour de la cour une cohésion nationale, garante de stabilité.
Tout au long du XVIIIe siècle, elles furent marquées par des querelles de préséance au sein de la noblesse de cour, et de conflits de compétence parmi le personnel des Menus-Plaisirs du roi qui en assuraient l’organisation, seuls ou en collaboration avec les Bâtiments du roi. Fêtes d’intérieur, de plein air ou mixtes, elles pouvaient occuper plusieurs jours, ou un seul comme ce fut le cas pour le mariage de Madame Première.

Lire la suite (Persée)