Hauptseite / Aktuelles und Websites / Veröffentlichungen / Réseaux de femmes, femmes en réseaux (XVIe-XXIe (...)

Réseaux de femmes, femmes en réseaux (XVIe-XXIe siècles)

Bernard Lachaise, Dominique Picco, Carole Carribon et al. (dir.)

Bernard Lachaise, Dominique Picco, Carole Carribon, Delphine Dussert-Galinat, Fanny Bugnon, Réseaux de femmes, femmes en réseaux (XVIe-XXIe siècles), Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, 2018, ISBN 979-10-300-0145-7, 25 €.

Utiliser les réseaux comme outil d’analyse en histoire est aujourd’hui devenu incontournable. Les sociétés humaines, conçues en tant qu’espaces relationnels de coopération ou de confrontation, concernent en effet toutes les périodes historiques. En outre, les outils actuellement disponibles afi n de représenter graphiquement les réseaux sociaux permettent d’apporter un regard plus aiguisé sur la densité des liens, voire leur nature, ainsi que le degré d’intégration des individus dans ces réseaux. Parallèlement, les recherches sur le genre ont également connu un formidable essor, mais elles ne croisent que de manière extrêmement marginale la thématique des réseaux.

La spécificité de cet ouvrage collectif, dû à l’initiative d’une équipe d’historien•ne•s des universités de Bordeaux Montaigne et de Rennes 2, est de proposer une approche au carrefour de l’histoire des réseaux et des gender studies.

Sur un temps long – du XVIe siècle à nos jours –, cet ouvrage s’intéresse à la place et au rôle des femmes dans les réseaux, qu’il s’agisse de la formation de réseaux exclusivement féminins ou de la participation des femmes à des réseaux mixtes. L’approche envisagée est résolument transdisciplinaire, afi n d’enrichir la réfl exion historique des apports et de la comparaison avec d’autres disciplines telles que la sociologie, discipline pionnière dans l’analyse des réseaux, l’anthropologie, la géographie ou bien encore le droit.

SOMMAIRE

Introduction
D. DUSSERT-GALINAT et C. CARRIBON.............. 11

Première partie

FEMMES, RÉSEAUX ET POUVOIR(S)

Femmes de pouvoir et réseaux : un usage féminin du réseau ?

Les réseaux d’Anne de France et Louise de Savoie, clé de voûte d’un pouvoir au féminin
Aubrée DAVID-CHAPY....................................... 25

Réseaux de régente, réseaux de femme ? Restructurations réticulaires pendant la régence d’Anne d’Autriche (1643-1651)
Marylou NGUYEN HOANG PHONG................... 41

Une correspondance souveraine : le réseau épistolaire de la reine de Naples au début des années 1780
Mélanie TRAVERSIER......................................... 55

Marie Féodorovna au sein du réseau dynastique russo-wurtembergeois à la fin du XVIIIe siècle : réalité et image de soi
Sarah BERNARD................................................. 79

Le collectif au service de l’individu : les réseaux comme instrument d’ascension sociale et politique

« Mes amys sont en grand nombre ; […] le Roi est mon cousin, et il m’ayme : c’est tou dire », la question du genre dans le réseau de soeur Philippe de Gueldre (1519-1547)
Ghislain TRANIÉ................................................ 95

L’analyse des réseaux, une aide à penser : réflexions sur les stratégies économique et sociale de Marie Boucher, marchande à Nantes au XVIIe siècle
Nicole DUFOURNAUD, Bernard MICHON, Benjamin BACH et Pascal CRISTOFOLI............................... 109

Entrer au service d’une princesse du sang à la fin du XVIIIe siècle : le rôle des réseaux familiaux nobiliaires dans l’accès des femmes aux maisons princières
Aurélie CHATENET-CALYSTE............................. 139

Mobiliser ses réseaux pour faire carrière : les chanteuses italiennes en Europe au XVIIIe siècle
Caroline GIRON-PANEL...................................... 155

Seconde partie

LES RÉSEAUX ENTRE ALIÉNATION, AFFIRMATION ET ÉMANCIPATION DES FEMMES ?

Entre action politique et professionnalisation des femmes

« Science, solidarité, dévouement », les débuts de la syndicalisation des sages-femmes en France (1896-1914)
Nathalie SAGE PRANCHÈRE............................... 173

L’AFFM – Association française des femmes médecins– dans les années trente : de l’association au réseau ?
Carole CARRIBON.............................................. 193

Les avantages de la mobilisation en réseau pour les féministes : étude de cas des militantes au sein du Lobby Européen des Femmes
Claire LAFON..................................................... 213

L’adhésion aux Mompreneurs, entre engagement féministe et réassignation au féminin
Julie LANDOUR................................................. 231

Genre en Action : radioscopie d’un réseau transnational francophone
Claudy VOUHÉ, Élisabeth HOFMANN et Joëlle PALMIERI............................................. 247

Réseaux confessionnels et éducatifs féminins

Femmes, charité et analyse de réseau : la Compagnia delle Umiliate à Turin entre le XVIIe et le XVIIIe siècles
Beatrice ZUCCA MICHELETTO........................... 267

Des femmes protestantes, héritières et créatrices de réseaux ? Le cas de Bordeaux
Séverine PACTEAU DE LUZE............................... 281

La Ligue internationale pour l’Éducation nouvelle : un réseau militant à la croisée de réseaux pacifistes et féministes de l’entre-deux-guerres (1920-1940)
Béatrice HAENGGELI-JENNI.............................. 295

Instrumentalisation et exploitation du corps des femmes au coeur de réseaux

Salons et réseaux autour des grandes courtisanes du XIXe siècle
Lola GONZALEZ-QUIJANO................................. 315

Prostitution, traite des blanches et réseaux féministes transnationaux (1900-1920)
Yolande COHEN et Margot BLANCHARD............ 327

L’exploitation sexuelle des femmes nigérianes : une pratique criminelle adossée à des réseaux communautaires
Bénédicte LAVAUD-LEGENDRE.......................... 343