Accueil / Art et culture / Mécénat, collections et gestion / Etudes modernes / Administration et vie des collections d’orfèvrerie

Administration et vie des collections d’orfèvrerie royales sous le règne de Charles VI (1380-1422)

Philippe Henwood

Philippe Henwood, "Administration et vie des collections d’orfèvrerie royales sous le règne de Charles VI (1380-1422)", dans Bibliothèque de l’Ecole des chartes, année 1980, volume 138, numéro 138-2, pp. 179-215.

Extrait de l’article

Il y a un siècle, Jules Labarte publiait l’Inventaire du mobilier de Charles V, roi de France, reflet de collections d’une richesse extrême rassemblées, pour leur plus grande part, pendant le règne du « sage roi » qui fit dresser cet inventaire à la veille de sa mort, en 1380.

La lecture de ce document et la comparaison de son contenu avec celui des inventaires établis entre 1418 et 1422 qui révèlent, quant à eux, l’extrême pauvreté des collections d’orfèvrerie royales à la fin du règne du « roi fou », invitent à s’interroger sur le processus d’appauvrissement de ces collections au cours du long règne de Charles VI. Trois inventaires inédits datés de 1391, 1400 et 1413, dont le riche apport est complété par de nombreuses autres sources, permettent de tenter cette étude.

La rédaction d’un nouvel inventaire, ou le récolement d’un inventaire déjà existant, allaient généralement de pair avec le changement de titulaire de la fonction de garde des joyaux et vaisselle du roi. Il convenait donc, parallèlement à l’étude de ces inventaires et pièces comptables, de retracer la carrière de ces hommes qui eurent parfois de lourdes responsabilités en des temps particulièrement troublés.

Lire la suite (Persée)