Accueil / Histoire et fonction / Finances et gestion territoriale / Etudes modernes / Les registres de Claude Pinart, secrétaire (...)

Les registres de Claude Pinart, secrétaire d’État (1570-1588)

Hélène Michaud

Hélène Michaud, "Les registres de Claude Pinart, secrétaire d’État (1570-1588)", dans Bibliothèque de l’École des chartes, année 1962, volume 120, numéro 1, pp. 130 - 152.

Extrait de l’article

Plusieurs registres ou fragments de registres de secrétaires des finances ou de secrétaires d’État du XVIe siècle témoignent encore aujourd’hui de l’activité de leurs propriétaires. Ils manifestent l’importance croissante de leur rôle politique. Ce sont ceux de Florimond Robertet, Guillaume Rochetel, Cosme Clausse, Florimond Robertet d’Alluye, Villeroy, Claude Pinart.

De cet ensemble, quelque peu disparate à vrai dire, car le terme de registre recouvre, suivant les cas, des réalités différentes, le premier en date est celui de Florimond Robertet. Constitué dans des circonstances particulières, puisqu’il contient uniquement les actes commandés sous la régence de Louise de Savoie pendant l’absence de François Ier en 1525-1526, il ne saurait préjuger la tenue systématique de registres par les secrétaires des finances en temps normal, s’il n’existait par ailleurs un recueil analogue sans mention de possesseur, débutant, dans l’état actuel du manuscrit, au mois de mars 1526 au moment où le roi, libéré de captivité, venait de passer les Pyrénées — et se poursuivant jusqu’en novembre 1527. Dans l’un et l’autre cas, le procès-verbal de chaque décision est inscrit suivant sa date de jussio et c’est tout à fait exceptionnellement qu’il est fait mention d’une expédition ultérieure. Il ressort de l’absence de continuité dans ces dates que la transcription de ces décisions ne s’opérait pas rigoureusement au fur et à mesure qu’elles étaient prises.

Lire la suite (Persée)