Accueil / Art et culture / Littérature et philosophie / Etudes modernes / Pierre de Montdoré maître de la librairie de (...)

Pierre de Montdoré maître de la librairie de Fontainebleau (1552-1567)

Léon Dorez

M. Léon Dorez. Pierre de Montdoré maître de la librairie de Fontainebleau (1552-1567), Mélanges de l’école française de Rome, 1892, n° 1, pp. 179-194.

Extrait de l’article

Le seizième siècle a vu fleurir en France et en Italie, tant de savants distingués que le souvenir de beaucoup d’entre eux s’est presque entièrement effacé. Mais, bien que leur nom ne figure pas au premier rang, il serait d’autant plus injuste de les dédaigner que, souvent, si leur œuvre et leur mémoire sont obscures, la faute en est plus aux circonstances qu’à leur mérite personnel. Pierre de Montdoré est un de ces déshérités.

Né a Orléans dans les premières années du XVIe siècle, instruit, sans doute dans cette savante Université où Aleandro venait d’introduire l’étude du grec, Pierre de Montdoré fut d’abord conseiller au grand Conseil, puis succéda, comme maître de la librairie de Fontainebleau, à Pierre Duchastel, Orléanais lui aussi, qui mourut le 3 février 1552.

C’est probablement dans l’exercice de sa charge judiciaire qu’il connut Michel de l’Hospital ; d’ailleurs celui-ci avait été l’ami de Duchastel, et les vers délicieux qu’il a adressés aux deux bibliothécaires ont plus fait pour leur célébrité que tous leurs doctes travaux.

Lire la suite (Persée)