Accueil / Individus, familles, groupes / Nobles et Tiers Etat / Etudes modernes / Le cardinal de Dormans, chancelier de France, (...)

Le cardinal de Dormans, chancelier de France, « principal conseiller » de Charles V, d’après son testament et les archives du Vatican

L. Carolus Barré

L. Carolus Barré, "Le cardinal de Dormans, chancelier de France, « principal conseiller » de Charles V, d’après son testament et les archives du Vatican", dans Mélanges de l’école française de Rome, 1935, n° 1, pp. 314-365.

Extrait de l’article

Pendant qu’avec son épée le connétable du Guesclin faisait partout bonne guerre aux brigands et aux ennemis qui infestaient le royaume de France, Christine de Pisan nous montre, dans une salle du château de Vincennes ou de la tour du Louvre, Charles V prenant, sur les graves problèmes de l’heure, l’avis de ses conseillers : le plus grand d’entre eux, au dire du roi lui-même et au témoignage des contemporains, fut Jean de Dormans.

Cet homme éminent, évêque et comte de Beauvais, chancelier de France, cardinal, légat, que l’historien de Charles V a pu appeler l’un des plus grands personnages du XIVe siècle, n’a jusqu’à présent été l’objet d’aucune étude importante.

On ne se propose pas, en un simple article, de combler cette lacune en donnant de Jean de Dormans le portrait qu’il mérite et en retraçant par le détail les diverses manifestations de son activité qui fut grande ; on voudrait, ici, étudier surtout son testament dont le texte inédit nous est heureusement parvenu ; c’est un document important, peu connu, et dont l’intérêt paraît avoir échappé, jusqu’à ce jour, aux historiens.

Lire la suite (Persée)