Accueil / Art et culture / Littérature et philosophie / Etudes modernes / La Rochefoucauld et Saint-Simon à l’école de (...)

La Rochefoucauld et Saint-Simon à l’école de César

Gioia Zaganelli

Gioia Zaganelli, "La Rochefoucauld et Saint-Simon à l’école de César", dans Cahiers de l’AIEF, année 1988, n° 1, pp. 69-77.

Extrait de l’article

« Parler de soi comme d’un autre » : c’est ce que César a fait tout le long de ses Commentaires, c’est ce que La Rochefoucauld a fait dans les quatre derniers livres de ses Mémoires, c’est ce qu’a fait Saint-Simon dans quelques-uns de ses ouvrages mineurs, notamment dans le morceau des Notes sur les duchés-pairies consacré à sa propre personne.

Ce lien entre trois personnages qu’aucun autre rapport ne relie est toutefois fragile ; pis encore, c’est un piège. En fait, l’emploi qu’ils ont fait de la troisième personne met en lumière des attitudes fort différentes à l’égard du récit historique. En précisant quelque peu mon titre, je dirai que, si Saint-Simon a été, à l’école de César, un bon élève, La Rochefoucauld a très mal profité de la leçon.

Lire la suite (Persée)