Accueil / Art et culture / Arts décoratifs / Etudes modernes / La naissance de la médaille : des impasses (...)

La naissance de la médaille : des impasses historiographiques à la théorie de l’image

Michel Pastoureau

Michel Pastoureau, "La naissance de la médaille : des impasses historiographiques à la théorie de l’image", dans Revue Numismatique, année 1988, volume 6, numéro 30, pp. 227-247.

Extrait de l’article

L’apparition de la médaille vers le milieu du XVe siècle n’est ni un accident ni un fait isolé. Il s’agit au contraire d’une naissance dont la gestation a été longue et parallèle à celle d’autres images (l’estampe) ou d’autres techniques (l’imprimerie). Il s’agit également d’un fait de société qui s’inscrit dans une problématique large et de longue durée.

Dans une première étude publiée en 1982 dans la Revue numismatique, on avait tenté de montrer, à propos de la question essentielle du revers, comment cette naissance devait être reliée à la crise héraldique et à l’effervescence emblématique des XIVe et XVe siècles. Ce second volet en est le prolongement. A propos du droit, il souligne combien le portrait « réaliste » ne doit pas être pensé ni étudié comme un progrès par rapport aux imagines codées de la figuration médiévale, mais bien comme une formule emblématique prenant place parmi d’autres formules emblématiques. Puis, après avoir cerné les raisons historiographiques expliquant le retard et les impasses de l’étude des médailles, il dresse un tableau des ruptures que celles-ci opèrent par rapport aux autres catégories d’images. A bien des égards, la médaille du XVe siècle apparaît ainsi comme une image totalement nouvelle.

Lire la suite (Persée)