Accueil / Histoire et fonction / Perception de la cour & la royauté / Etudes modernes / Clovis du Grand Siècle aux Lumières

Clovis du Grand Siècle aux Lumières

Chantal Grell

Chantal Grell, "Clovis du Grand Siècle aux Lumières", dans Bibliothèque de l’Ecole des chartes, année 1996, volume 154, numéro 154-1, pp. 173-218.

Extrait de l’article

En 1621, Jean Savaron s’adresse à Louis XIII, dit le Juste, pour demander la canonisation de Clovis :

« Sainct Louys, dict Clovis, [qui] a servi d’exemple à Charlemagne, [fut le] premier chrestien et premier sainct de nos roys, qui a transmis jusques à vous son illustre nom de Louys, son tiltre de fils aisné de l’Eglise catholique, celuy de Très-Chrestien, son royaume, sa souveraineté, sa pieté, sa justice, sur lesquelles il a estably et affermy vostre monarchie ; enfin, pour avoir vescu sainctement, il a veincu fortement ses ennemis en ce monde et vit triomphant en l’autre.

« Le roy Louys couronné de lauriers pour couronner l’œuvre, après avoir estendu son empire puis le Rhin jusques à la Seyne, et de la rivière de Loire jusques à celle du Rhosne, et des Pyrénées jusques à l’Océan, et essarté les villes, citez et estenduë de ces pays d’infinis tyranneaux (...) qu’il fut con-trainct de faire mourir pour asseurer sa vie, son estât à luy et à ses successeurs et le repos de ses subjects, enfin victorieux réduit ses conquestes en un corps de monarchie, désireux de la perpétuer. Or, comme il avoit consulté l’oracle de sainct Rémy lors de son baptesme pour en apprendre les moyens, lequel inspiré du Sainct Esprit luy fit dès lors response que tant que sa foy régneroit en nos roys et en leur royaume, que les roys seroient victorieux, et l’ayant esprouvé et ressenti le fruict de la prophétie de ce sainct personnage, il le consulte derechef et tire de luy cet oracle, qu’estant sa monarchie sur ces deux colonnes de piété et de justice, elle dureroit à jamais, il n’a cessé durant sa vie de faire régner piété et justice (...).

Lire la suite (Persée)