Accueil / Histoire et fonction / Relations nationales et internationales / Etudes modernes / Les ambassades russes à la cour de Louis (...)

Les ambassades russes à la cour de Louis XIV

Marianne Seydoux

Marianne Seydoux. Les ambassades russes à la cour de Louis XIV, Cahiers du Monde Russe, 1968, n° 2, pp. 235-244.

Extrait de l’article

Si la France et la Russie ont eu des contacts dès le Moyen Age, les relations diplomatiques officielles ne datent, elles, que du règne de Louis XIV.

Jusqu’au milieu du XVIIe siècle, la Russie était à peine connue en France ; les premiers envoyés moscovites, Ivan Kondyrev en 1615 et Konstantin Mačehin en 1654, n’avaient pas pu engager le dialogue et avaient été renvoyés au tsar avec un sac de pistoles et une lettre de compliments du roi de France. Comme les décrit A. Rambaud d’après les documents de l’époque, c’étaient
« des hommes barbus et chevelus, vêtus avec une magnificence barbare et sordide, portant des fourrures au cœur de l’été, traînant une horde de laquais qui ressemblaient à des janissaires, parlant une langue inouïe que l’on ne finissait par comprendre qu’à l’aide d’une chaîne inouïe d’interprètes et d’une série de traductions ; apportant des parchemins indéchiffrables en caractères bizarres [...] affichant des prétentions, des exigences, des susceptibilités étonnantes ; s’étonnant ou pleurant quand un nom manquait dans la kyrielle interminable des pays inconnus sur lesquels leur maître était censé régner [...] insupportables aux Ministres, désagréables au Roi, mais ameutant sur leur passage le peuple des badauds parisiens... ».

Lire la suite (Persée)