Accueil / Art et culture / Peinture et arts graphiques / Etudes modernes / La collection de portraits au crayon de (...)

La collection de portraits au crayon de Catherine de Médicis

Alexandra Zvereva

Alexandra Zvereva, « La collection de portraits au crayon de Catherine de Médicis », extr. de A. Zvereva, Les Clouet de Catherine de Médicis. Chefs-d’œuvre graphiques du musée Condé, cat. exp. Chantilly, 2002, Paris, Somogy éditions d’art, 2002, p. 6-11. Article mis en ligne le 12 novembre 2008.

Extrait de l’article

On reconnaît en la reine l’esprit de sa famille, elle veut laisser une mémoire après elle : des édifices, des bibliothèques et des collections d’antiquités », écrivit sur Catherine de Médicis l’ambassadeur de Venise Giovanni Correro en 1569.

Reine puis reine mère de France, qui gouverna le pays à l’une des époques les plus tragiques de son histoire, l’héritière de Côme de Médicis et de Laurent le Magnifique fut l’un des plus importants mécènes de son époque, mais aussi un collectionneur de portraits. Le nom de Catherine de Médicis mérite d’être cité parmi les grands collectionneurs de la Renaissance, comme Côme Ier de Médicis, Giorgio Vasari, amateur de dessins, Paolo Jovio, créateur d’un « musée » de portraits à Côme, et enfin le beau-père de Catherine, le roi François Ier, dont les collections formèrent le noyau du Louvre.

Lire la suite (Site "Le portrait de la Renaissance française")