Accueil / Histoire et fonction / La Cour et ses maîtres / Etudes modernes / Le renouveau culturel à la cour de Pépin (...)

Le renouveau culturel à la cour de Pépin III

Pierre Riché

Pierre Riché, "Le renouveau culturel à la cour de Pépin III.", dans Francia. Forschungen zur Westeuropäischen Geschichte, Bd. 2 (1974), München und Zürich : Artemis Verlag, 1975

Extrait de l’article

 »Au VIIIe siècle la nuit tombe sur la Gaule« . C’est ainsi que Ferdinand Lot conclut son étude sur la culture au temps de Charles Martel et de Pépin. En comparant la situation de l’Angleterre et de l’Italie à celle de la Gaule l’historien est conduit à porter un tel jugement. D’un côté des signes évidents de renouveau, de l’autre une régression inquiétante. Les régions méridionales du royaume où pendant longtemps s’était conservée la culture antique sont maintenant ruinées : l’Aquitaine a été bouleversée moins par l’invasion arabe que par les guerres de reconquêtes entreprises par Charles Martel et Pépin sur les ducs rebelles ; la Provence et la vallée du Rhône connaissent le même sort ; même la Bourgogne est soumise à des »tyrans« laïques et clercs puis est reconquise brutalement par les maires du palais.

Ces provinces étaient reprises en mains par les princes francs et échappaient pour un temps à l’histoire de la culture. Dans le nord et le nord-est du royaume la situation n’est pas meilleure. Le clergé est dans son ensemble ignorant non seulement de l’écriture mais aussi du droit canon ; clercs adultères mariés, chasseurs, guerriers sont dénoncés par les lettres de Boniface et les actes des conciles réformateurs.

Lire la suite (perspectivia.net)