Accueil / Individus, familles, groupes / Artistes et architectes / Ouvrages avant 1800 / Titres concernant Raimond du Temple, architecte

Titres concernant Raimond du Temple, architecte du roi Charles V

Jules Quicherat

Jules Quicherat, "Titres concernant Raimond du Temple, architecte du roi Charles V", dans Bibliothèque de l’École des chartes, 1847, n° 1, pp. 55-60.

Extrait de l’article

Raimond du Temple est connu pour avoir reconstruit le Louvre en 1365 : ouvrage qui lui lit grand honneur en son temps, et dont il se tira avec l’approbation d’un maître "sage artiste" lequel "de géométrie qui est l’art et science des mesures et ecquerres, compas et lignes, s’entendoit souffisamment et bien ie monstroit en devisant de ses édifices".

C’est ainsi que Christine de Pisan parle de Charles V, et un peu plus loin elle signale le Louvre comme l’un des notables édifices qu’il faille rapporter à son règne. La partie sur laquelle Raimond du Temple avait surtout déployé les ressources de son art, était le grand escalier d’honneur, relié aux bâtiments de l’entrée principale, du côté de la cour. C’était une hélice dont le rayon surpassait tout ce qu’on avait jamais fait de plus grand en ce genre, car les marches portaient sept pieds de large. La cage était d’une décoration splendide, toute ouvragée à jour, avec des niches où étaient placées des statues de rois et de sergents d’armes. Le vieux Sauval, à qui nous devons ces détails, avait trouvé dans les registres de la chambre des comptes la mention d’un autre fait assez piquant. Lorsque Raimond du Temple en fut à la construction de ce fameux escalier, les carrières des environs de Paris ne lui fournissant pas de pierre à son gré, il acheta de la fabrique de l’église des Innocents les vieilles tombes en liais qu’on avait enlevées du cimetière. Voilà qui prouverait à soi seul la sollicitude d’un bon constructeur, si notre architecte n’avait reçu comme tel un hommage éclatant de la part de Pierre Lescot.

[...]

C’est à ce peu de notions qu’a été réduite jusqu’à présent la biographie de Raimond du Temple. Quatre cédules du cabinet des titres de la Bibliothèque royale vont nous permettre d’y ajouter quelques traits.

Lire la suite (Persée)