Accueil / Art et culture / Littérature et philosophie / Etudes modernes / République des lettres, intellectuels laïcs et (...)

République des lettres, intellectuels laïcs et mécénat princier

Roger Chartier

Roger Chartier, "République des lettres, intellectuels laïcs et mécénat princier", Cahiers du Centre de Recherches Historiques, n° 18-19 (1997).

Extrait de l’article

Robert Mandrou a inventé plusieurs des grands sujets qui ont mobilisé le travail des historiens depuis trente ans. Aujourd’hui encore, tous les travaux menés sur la sorcellerie ou la culture populaire ne peuvent que partir, même si c’est pour s’en séparer, des constats et des hypothèses proposés par "Magistrats et sorciers" ou "De la culture populaire". Mais, à côté de ces œuvres pionnières et, pour cela même, risquées, il en a publié d’autres, plus nombreuses au demeurant, dont la facture classique ne doit pas faire sous-estimer l’originalité. Tout au long de son parcours d’historien, Robert Mandrou a, en effet, rédigé des synthèses de grande ambition, destinées aux étudiants et à ses collègues professeurs, mais aussi à un public plus large de lecteurs d’histoire.

Lire la suite (revues.org)