Accueil / Histoire et fonction / Politique, guerre et justice / Etudes modernes / Gabriel Naudé : Destinations et usages du (...)

Gabriel Naudé : Destinations et usages du texte politique

Jean-Pierre Cavaillé

Jean-Pierre Cavaillé, "Gabriel Naudé : Destinations et usages du texte politique", Cahiers du Centre de Recherches Historiques, n° 20 (1998).

Extrait de l’article

La présente réflexion s’appuie sur ce qui m’apparaît comme l’un des principaux acquis du texte de Marcel Gauchet, à savoir que, dans la raison d’État, "[…] il n’y va pas seulement du secret (…), mais aussi de ce qui le rend déchiffrable", et que cette publication du secret d’État est la conséquence paradoxale de sa célébration par la littérature de la raison d’État : le discours du secret des princes est diffusé "[…] jusque sur les places publiques, parmi les plus éloignées des milieux de pouvoir, non par accidents ou malentendu, mais par propriété de structure".

Là réside la condition de possibilité de la constitution d’une sphère publique, dans la publication du discours même qui ne cesse de marteler la nécessité et la pleine légitimité d’une soustraction des mystères de l’État à l’intelligence du public. De sorte que le secret se retourne en son contraire. Entre beaucoup d’autres auteurs, Marcel Gauchet cite Naudé et l’ambiguïté que celui-ci relève chez Machiavel, et qu’il porte lui-même à son paroxysme dans les "Considérations politiques sur les coups d’État".

Lire la suite (revues.org)