Accueil / Histoire et fonction / Perception de la cour & la royauté / Etudes modernes / Louis XVI dans les documents iconographiques (...)

Louis XVI dans les documents iconographiques et objets produits en Grande-Bretagne. Une certaine image de la monarchie, de la France et des Français

Marina Bujoli

Marina Bujoli, "Louis XVI dans les documents iconographiques et objets produits en Grande-Bretagne. Une certaine image de la monarchie, de la France et des Français", Rives nord-méditerranéennes, série "Jeunes Chercheurs", 2005.

Résumé de l’article

Monarque depuis le 10 mai 1774, Louis XVI engage la France dans la guerre d’Indépendance américaine, de 1778 à 1783. Or, dans le royaume de son adversaire George III, l’iconographie traduit les enjeux géostratégiques, idéologiques et politiques. Le Français, représenté plutôt défavorablement jusqu’en décembre 1788, a une meilleure image que ses ancêtres et est crédité de qualités privées et publiques. Les journées d’octobre 1789 provoquent une première vague de sympathie envers lui, amplifiée de sa destitution le 10 août 1792 à son exécution le 21 janvier 1793.Les rares pointes d’hostilité sont submergées par l’hagiographie dominante des documents papier et objets. La guerre, déclarée par la république française le 1er février 1793 et dont l’abdication de Napoléon le 6 avril 1814 annonce la fin imminente, radicalise les positions. Les adversaires de la monarchie participent à la sanctification de Louis XVI, qui incarne, pour les Britanniques, l’humanité souffrante, l’Homme victime d’un sort funeste immérité.

Lire l’article (revues.org)