Accueil / Art et culture / Arts décoratifs / Etudes modernes / La représentation d’événements politiques et (...)

La représentation d’événements politiques et culturels dans le textile d’ameublement (XVIIIe-XIXe siècles)

Aziza Gril-Mariotte

Aziza Gril-Mariotte, "La représentation d’événements politiques et culturels dans le textile d’ameublement (XVIIIe-XIXe siècles)", Rives nord-méditerranéennes, série "Jeunes Chercheurs", 2007.

Résumé de l’article

Le développement de l’art de l’impression dans la seconde moitié du XVIIIe siècle en France favorise la création de toiles imprimées pour l’ameublement, notamment les camaïeux, toiles ornées de motifs figuratifs en une seule couleur. A la manufacture d’Oberkampf à Jouy-en-Josas entre 1760 et 1821, l’impression de ces grands dessins à personnages, ne forme qu’une petite partie de sa production. Néanmoins, Oberkampf accorde une grande importance à leur création destinée à orner les intérieurs. Les camaïeux représentent souvent la nature et la vie à la campagne ; mais certaines compositions s’inspirent de l’actualité qui devient source de thèmes décoratifs pour l’impression textile. Ces représentations d’événements populaires séduisent les consommateurs, mais elles sont risquées pour le fabricant car le dessin peut devenir obsolète avant même sa commercialisation. Oberkampf va alors multiplier les procédés pour maintenir ses dessins au goût du jour et satisfaire le désir de nouveauté des consommateurs. L’étude de ces motifs confrontés à leurs dessins, aux documents d’archives et aux sources d’inspiration permet de comprendre leur origine et leur place dans la production de la manufacture de Jouy, mais aussi dans le commerce des toiles peintes durant la seconde moitié du XVIIIe et le début du XIXe siècles.

Lire l’article (revues.org)