Accueil / Histoire et fonction / Religion, spiritualité et ésotérisme / Etudes modernes / Qu’est-ce qu’un pouvoir légitime pour Calvin (...)

Qu’est-ce qu’un pouvoir légitime pour Calvin ?

Isabelle Bouvignies

Isabelle Bouvignies, "Qu’est-ce qu’un pouvoir légitime pour Calvin ?", dans Rives nord-méditerranéennes, n° 19, année 2004.

Résumé de l’article

Si tout pouvoir est de Dieu, tout pouvoir est légitime, et, dès lors, la légitimité ne peut se penser dans les termes­ qui sont les nôtres aujourd’hui : aucune résistance ne paraît pouvoir être justifiée. Mais c’est peut-être mal penser le droit de résistance que de le fonder sur des revendications qui restent particulières, de telle sorte qu’il se ramènerait à des prérogatives individuelles opposables aux autorités politiques instituées. Ce n’est pas ainsi que nous pouvons fonder un tel droit. C’est ce que nous apprend la lecture attentive de quelques passages clefs de la réflexion politique de Calvin : en traduisant l’obéissance dans les termes de l’obligation, Calvin envisage la désobéissance légitime. C’est cette dernière que ses héritiers immédiats réinvestissent après la décision prise par Charles IX d’assumer l’élimination de ses sujets au motif qu’ils appartiennent à la religion prétendue réformée.

Lire l’article (revues.org)