Accueil / Histoire et fonction / Maisons, services et charges / Etudes modernes / La chancellerie angevine de Sicile au temps (...)

La chancellerie angevine de Sicile au temps de Charles Ier (1266-1285)

Stefano Palmieri

Stefano Palmieri, "La chancellerie angevine de Sicile au temps de Charles Ier (1266-1285)", dans Rives nord-méditerranéennes, n° 28, année 2007.

Résumé de l’article

La chancellerie se plaçait au cœur du gouvernement central angevin, établi par Charles Ier. À son époque, le chancelier la dirigeait effectivement. Mais par son aspect polymorphe, elle touchait aux divers services de la cour. Elle se liait spécialement aux maîtres rationaux, en charge de l’administration domaniale et fiscale. Elle contribuait beaucoup à l’ascendant de ces hauts fonctionnaires. Ils contrôlaient la mémoire de la monarchie. De façon plus large, le rôle de la chancellerie enseigne le pouvoir de l’écrit. On ne s’étonne donc pas du soin mis à la perfectionner. Les progrès du système d’enregistrement des actes en offrent le meilleur témoignage.

Lire l’article (revues.org)