Accueil / À propos / Organisation

Organisation

Cour de France.fr est dirigé par un groupe de chercheurs de disciplines et d’institutions différentes qui a formé en juin 2012 une association (loi de 1901).

Le bureau de l’association
Présidente : Caroline zum Kolk
Vice-président : Stanis Perez
Trésorière : Flavie Leroux

Responsables éditoriaux

Veille documentaire : Flavie Leroux, Jacqueline Vons, Caroline zum Kolk
Facebook : Vincent Dupanier, Tania Lévy, Carine Sandon
Projet "La médecine à la cour de France" : Jacqueline Vons
Projet "Les entretiens" : Caroline zum Kolk
Projet "L’itinérance curiale, du Moyen Âge à l’époque moderne" : Boris Bove, Caroline zum Kolk

Conseil scientifique

Le conseil scientifique oriente et valide les réalisations de l’association. Membres actifs :

  • Patricia Bouchenot-Déchin, chercheur associé au Centre de recherche du château de Versailles, histoire, histoire de l’art.
    Domaines de recherche : histoire des cours en Europe ; histoire des jardins en France : représentations, réseaux sociaux, usages, échanges et environnements ; histoire du théâtre et de la musique en France aux XVIIe et XVIIIe siècles.
  • Boris Bove, université Paris 8, histoire médiévale.
    Domaines de recherche : histoire urbaine, sociale et politique de Paris ; bourgeoisie et noblesse dans la ville à la fin du Moyen Âge.
  • Benoît Carré, université de Lille 3, IRHIS (UMR 8529), histoire moderne.
    Domaines de recherche : histoire des finances publiques au XVIIIe siècle, histoire de l’Assemblée nationale constituante (1789-1791).
  • Christiane Coester, université de Saarbrücken (Allemagne), histoire moderne.
    Domaines de recherche : la cour de France pendant les guerres de religion ; les cours princières en Italie à la Renaissance ; culture des cours et transferts culturels ; éducation et culture des femmes nobles ; le voyage de la nouvelle mariée dans la noblesse des Temps modernes.
  • Sylvène Édouard, université de Lyon 3 / LARHRA (UMR 5190), histoire moderne.
    Domaines de recherche : histoire de la monarchie et de la cour en Europe, histoire du cérémonial, histoire du corps, histoire intellectuelle et des idées, histoire de l’éducation.
  • Pauline Ferrier, université Paris-Sorbonne / Centre Roland Mousnier (UMR 8596), histoire moderne.
    Domaines de recherche : histoire des femmes, la société de cour au XVIIe siècle, histoire du mariage et du couple à l’époque moderne, histoire de la famille, histoire de la noblesse à l’époque moderne.
  • Matthieu Gellard, université Paris-Sorbonne, histoire moderne.
    Domaines de recherche : étude des pratiques et des cultures politiques ; étude de l’épistolaire politique ; étude de la négociation politique ; histoire de l’information et de sa circulation ; histoire de la diplomatie et des relations internationales ; histoire politique de la France moderne.
  • Annemarie Jordan, histoire de l’art.
    Domaines de recherche : le mécénat royal en France, Portugal, Espagne et aux Pays-Bas (1500-1700) ; l’histoire des collections des Habsbourg et du Portugal à la Renaissance ; art, architecture, portraits curiaux et tapisseries en Portugal et en Espagne (1500-1700).
  • Flavie Leroux, EHESS Paris, histoire moderne.
    Domaines de recherche : la cour de France au XVIIe siècle, la haute noblesse, les favorites royales, l’histoire du genre.
  • Alexandre Lunel, université Paris VIII.
    Histoire du droit et des institutions
    Domaines de recherche : Le monde médical à la cour de France (16e-18e siècles), histoire du droit de la santé, histoire du droit et des institutions.
  • Pascale Mormiche, université de Cergy Pontoise, histoire moderne.
    Domaines de recherche : histoire de l’éducation, histoire des élites, histoire curiale, histoire de la circulation des hommes et des idées dans les cours européennes.
  • Stanis Perez, université Paris XIII, histoire moderne.
    Domaines de recherche : médecine, médecins et pouvoirs dans l’Europe moderne ; stratégie du corps, du pouvoir et du vivant dans les sociétés modernes (biohistoire) ; histoire des représentations politiques et corporelles dans la France du Grand Siècle.
  • Jacqueline Vons, université François-Rabelais de Tours (émeritée), histoire et épistémologie des sciences, latin.
    Domaines de recherche : histoire de la médecine à la Renaissance, textes médicaux latins, André Vésale.
  • Charles-Éloi Vial, Bibliothèque nationale de France / Centre de recherche en histoire du XIXe siècle (EA 3550), histoire contemporaine.
    Domaines de recherche : histoire de la cour aux XVIIIe et XIXe siècle ; histoire de la chasse ; histoire des bibliothèques royales et impériales.
  • Kathleen Wilson-Chevalier, The American University of Paris, histoire de l’art.
    Domaines de recherche : le château de Fontainebleau et ses décors ; les femmes dans l’entourage de François Ier ; le mécénat des femmes au 16e siècle ; l’estampe au 16e siècle.
  • Caroline zum Kolk, Institut d’études avancées de Paris, histoire moderne.
    Domaines de recherche : la cour de France au XVIe siècle ; histoire comparée des cours européennes ; la fonction et le rôle politique des femmes à la cour ; Catherine de Médicis ; l’itinérance curiale.

Le Comité de lecture est constitué de membres du conseil scientifique ; il peut être élargi en fonction des thématiques des études proposées pour publication.