Accueil / Actualités et liens utiles / Événements / Colloques et journées d’études / 26-27 oct. 2021, Paris : Conjugalités et (...)

26-27 oct. 2021, Paris : Conjugalités et extraconjugalités à la cour de France (Moyen Âge – XIXe siècle)

Ce colloque, organisé par Cour de France.fr, a pour but d’examiner l’impact de la vie de cour sur le mariage et la vie conjugale. Le terme « conjugalité » est alors défini le plus largement possible afin d’en saisir toutes les réalités : l’acte de mariage et ses modalités (choix du conjoint, cérémonie, alliances), le statut marital confronté à la vie de cour et à ses contraintes (célibat, mariage, veuvage), la vie conjugale entendue comme atout ou frein à l’avancement social, l’extraconjugalité, les sexualités autres et l’adultère (connu ou caché, favorisé ou non par la rencontre à la cour, donnant naissance à des faveurs potentielles).

Programme

Mardi 26 octobre 2021
9h15 – Accueil
9h30 – Pauline Ferrier-Viaud (Sorbonne Université, CRM) et Flavie Leroux (Centre de recherche du château de Versailles/CRH)
Introduction

1. Idées reçues et discours sur les conjugalités à la cour de France

Présidence : Nicolas Le Roux (Université Paris 13)

10h00 – Sven Externbrink (Université de Heidelberg)
Conjugalités et extraconjugalités vues de l’extérieur : Ézéchiel Spanheim et les mœurs à la cour de Louis XIV

10h30 – Laetitia Saintes (Université catholique de Louvain, INCAL)
De “l’innocence des temps monarchiques”. L’extraconjugalité propre à la vie de cour dans l’œuvre de Paul-Louis Courier

11h00 – Discussion
11h15 – Pause

2. Genèse du mariage : négociations et stratégies matrimoniales à la cour de France

Présidence : Lucien Bély (Sorbonne Université)

11h45 – Sarah Casano-Skaghammar (Université de Poitiers)
Se marier à l’ombre du roi. Les alliances matrimoniales des familles de Nemours et de Villebéon au XIIe et XIIIe siècle

12h15 – Jean Senié (Centre Roland Mousnier, ENS)
Les stratégies matrimoniales des enfants d’Anne d’Este entre France et Italie

12h45 – Discussion

13h00 – Déjeuner

3. Des parcours de couples : l’épineuse question de l’intégration curiale
Présidence : Charles-Éloi Vial (Bibliothèque nationale de France)

15h00 – Fanny Giraudier (Université de Lyon, LARHRA)
Le duc et la duchesse de Bouillon, un couple au coeur des tourments de la cour (fin XVIe-début XVIIe siècle)

15h30 – Camille Le Fauconnier Ripoll (Lycée Alain, Le Vésinet)
La grande Louve et le grand Louvetier. Bonne de Pons et Michel Sublet d’Heudicourt à la cour de France, un couple à l’épreuve de la faveur royale et de l’ascension sociale

16h00 – Discussion

16h15 – Pause

16h45 – Jean-Charles Daumy (Université Bordeaux Montaigne)
Le duc et la duchesse de Liancourt : trajectoire et difficultés d’un couple pensé par et pour la Cour, 1764-1810

17h15 – Mathieu da Vinha (Centre de recherche du château de Versailles)
D’épouse infidèle à femme divorcée et remariée : Mlle Bontemps ou le « plaisir de vivre » au XVIIIe siècle

17h45 – Discussion

Mercredi 27 octobre 2021

4. Conjugalité, extraconjugalité(s) et politique
Présidence : Fanny Cosandey (EHESS, CRH)

9h45 – Vladimir Chichkine (Université d’État de Saint-Pétersbourg)
Anne de Rus’ : deux époux — deux places différentes à la cour de France ?

10h15 – Justine Cudorge (Université de Reims-Champagne-Ardennes et Université de Namur)
Concubines et factions politiques : la cour mérovingienne au cœur des pratiques matrimoniales royales d’après Grégoire de Tours et Frédégaire

10h45 – Pause

11h15 – Pascal Firges (Université de Bielefeld)
« Voilà ce qu’on appelle la persécution de cour, quand on va des proscrits jusques à leurs amis et leur maîtresse. » Relations extraconjugales et la politique des disgrâces dans la société de cour des XVIIe et XVIIIe siècles

11h45 – Discussion

12h00 – Déjeuner

5. Solitudes féminines : absence de l’époux et vie curiale
Présidence : Kathleen Wilson-Chevalier (American University of Paris)

14h00 – Damien Fontvieille (Sorbonne Université)
De l’autre côté du miroir. Les femmes dans un clan d’officiers au XVIe siècle : alter-ego de leurs maris et relais de leur influence

14h30 – Vincenzo Lagioia (Université de Bologne)
Une place à Versailles. Marguerite Louise d’Orléans : une épouse séparée à la cour de France

15h00 - Discussion

15h15 – Pause

15h45 – Pascale Mormiche (Université de Cergy-Pontoise)
Le statut de la Gouvernante des Enfants de France : mariage ou veuvage ?

16h15 – Aurélie Chatenet-Calyste (Université de Rennes 2)
Être veuve à la cour de France au XVIIIe siècle, le cas des dames de la reine Marie Leszczynska (1725-1768)

16h45 – Discussion

17h00 – Pauline Ferrier-Viaud (Sorbonne Université, CRM) et Flavie Leroux (Centre de recherche du château de Versailles/CRH)
Conclusions

Organisation

Comité d’organisation
Pauline Ferrier-Viaud, Sorbonne Université – Centre Roland Mousnier (UMR 8596)/IRCOM
Flavie Leroux, EHESS - Centre de recherches historiques (UMR 8558), Centre de recherche du château de Versailles

Conseil scientifique

  • Lucien Bély, Professeur d’histoire moderne à Sorbonne Université
  • Aurélie Chatenet-Calyste, Maîtresse de Conférences à l’Université Rennes 2
  • Fanny Cosandey, Directrice d’études à l’EHESS
  • Robert Descimon, Directeur d’études à l’EHESS
  • Pauline Ferrier-Viaud, Docteure en histoire de Sorbonne Université
  • Murielle Gaude-Ferragu, Maîtresse de Conférences à l’Université Paris 13
  • Nicolas Le Roux, Professeur d’histoire moderne à l’Université Paris 13
  • Flavie Leroux, Docteure en histoire et civilisations de l’EHESS
  • Dorothea Nolde, Professeure d’histoire moderne à l’Université de Vienne
  • François-Joseph Ruggiu, Professeur d’histoire moderne à Sorbonne Université/Directeur de l’Institut des Sciences Humaines et Sociales-CNRS
  • Charles-Éloi Vial, archiviste-paléographe, conservateur à la BnF-Département des Manuscrits
  • Agnès Walch, Professeure d’histoire moderne à l’Université d’Artois