Accueil / Actualités et liens utiles / Parutions / Autour du règne de Clovis. Les grands dans (...)

Autour du règne de Clovis. Les grands dans l’Europe du haut Moyen Âge. Histoire et archéologie

Michel Kazanski, Patrick Perin (éd.)

Kazanski Michel, Perin Patrick (éd.) avec la coll. d’A. CORROCHANO, I. LEROY, B. Y. YOUNG, Autour du règne de Clovis. Les grands dans l’Europe du haut Moyen Âge. Histoire et archéologie. Actes des XXXIIe Journées internationales d’archéologie mérovingienne de Paris et Saint-Germain-en-Laye, 3-5 novembre 2011, Saint-Germain-en-Laye, 2021.

C’est à l’initiative de l’Association française d’archéologie mérovingienne (AFAM) et de l’Université de Paris Ouest Nanterre – La Défense que les XXXIIe Journées internationales d’archéologie mérovingienne de 2011 ont été consacrées à la commémoration du 1500e anniversaire de la mort de Clovis Ier, en novembre 511. Elles furent organisées en deux parties complémentaires. La première, à dominante historique et tenue à l’École normale supérieure, fut coordonnée par Sylvie Joye (Université de Reims) et Bruno Dumézil (Université de Paris Ouest Nanterre – La Défense). La seconde regroupant les synthèses et études de cas archéologiques, fut accueillie au Musée d’Archéologie nationale – Domaine national de Saint-Germain-en-Laye sous la houlette de Michel Kazanski (CNRS) et Patrick Périn (MAN). Dix-huit de ces contributions avaient été réunies, dont plusieurs récemment revues et actualisées sous la supervision de Michel Kazanski et de Patrick Périn. Le comité éditorial remis sur pied en 2016 vous les présente désormais, grâce au concours conjoint du secrétariat de l’AFAM et du Centre de recherches d’archéologie nationale de l’UCLouvain.

Autour du règne de Clovis.
L’intérêt de ce volume demeure entier, par l’approche transversale du thème débattu il y a dix ans et qu’il nourrit encore indéniablement. En cinq sections successives, le lecteur se penchera en premier lieu sur les fondements des identités, leur mode d’expression et la représentation des élites barbares (les nouvelles identités et les nouveaux princes). Les origines des premiers royaumes francs et leur héritage voient ensuite leur cadre territorial et législatif, l’ancrage parisien encore, puis les aspects matrimoniaux et familiaux des élites royales et sénatoriales être diversement abordés dans la section consacrée aux débuts du royaume franc.

Les grands dans l’Europe du haut Moyen Âge.
Par-delà les frontières du monde mérovingien, plusieurs études thématiques se penchent sur les contextes funéraires et les mobiliers de distinction des élites du royaume burgonde à celles des Aesii sur la côte sud de la mer Baltique. Prolongeant ce thème, les puissances émergentes de l’Est européen sont à leur tour mises en lumière tant par l’étude des sépultures que des attributs princiers. En contrepoint conclusif de ce voyage de la Mer du Nord à la mer Baltique et à la mer Noire, au-delà des horizons européens cette fois, une ultime étude comparative nous conduit à découvrir les traditions funéraires et dynamiques de pouvoir dans le Nouveau Monde.