Home / News and links / Publications / Cultures du spectacle baroque. Cadres, (...)

Cultures du spectacle baroque. Cadres, expériences et représentations des solennités religieuses entre Italie et anciens Pays-Bas

Ralph Dekoninck, Martin Delbeke, Annick Delfosse, Caroline Heering et al.

Cultures du spectacle baroque. Cadres, expériences et représentations des solennités religieuses entre Italie et anciens Pays-Bas
R. Dekoninck, M. Delbeke, A. Delfosse, C. Heering, K. Vermeir (eds.), Brepols : Turnhout, 2018, 364 p., 85€
ISBN: 978-90-74461-93-1

Le présent volume rassemble une série d’études qui ont été menées et/ou présentées dans le cadre du programme de recherche Cultures du Spectacle Baroque entre Italie et anciens Pays-Bas financé par la Politique scientifique fédérale belge. Il se donne pour ambition de renouveler l’analyse historique et théorique des solennités spectaculaires en s’intéressant tout particulièrement aux effets produits par les dispositifs déployés lors de ce type de manifestations. Par ailleurs, soucieux d’élargir le champ déjà bien exploré des rituels civiques ou monarchiques, il porte essentiellement l’accent sur les solennités religieuses. Tout en tenant compte de la circulation à l’échelle européenne et même mondiale des modèles festifs, il veille également à privilégier la comparaison entre deux espaces culturels, les anciens Pays-Bas et l’Italie, qui, bien qu’ils développent des cultures festives propres ancrées dans des traditions locales, n’entretiennent pas moins des échanges qui s’accélèrent à partir du XVIe siècle. Il ne s’agit cependant moins d’envisager les traces de ces influences que de mieux comprendre la façon dont ces deux cultures ont pu construire, indépendamment l’une de l’autre et/ou au contact l’une avec l’autre, de mêmes conceptions de l’expérience festive, au-delà de la différence des moyens mis en œuvre.

Ralph DEKONINCK est professeur d’histoire de l’art à l’Université catholique de Louvain et co-directeur du Centre d’analyse culturelle de la première modernité (GEMCA)

Maarten DELBEKE est professeur en histoire et théorie de l’architecture à l’Institut für Geschichte und Theorie der Architektur (gta), ETH Zürich, et professeur invité au département d’architecture et d’urbanisme de l’Université de Gand.

Annick DELFOSSE est professeure d’Histoire moderne à l’Université de Liège.

Caroline HEERING est docteure en histoire de l’art de l’Université catholique de Louvain et post-doctorante dans cette même université.

Koen VERMEIR est chargé de recherche au CNRS, enseignant-chercheur à l’Université Paris-Diderot et Université Sorbonne Paris Cité, et professeur invité à l’Institut de Recherche de l’Université de Bucarest (ICUB).

Table des matières
R. Dekoninck, M. Delbeke, A. Delfosse, C. Heering et K. Vermeir, Introduction

B. Majorana, Planning the Spectator: Italian Festivals and Festival Books for the Canonisations of Saints (17th-18th Centuries)

R. De Marco, Les seuils sensibles de l’expérience festive : du matériel à l’immatériel et inversement

C. Heering, De la nature à l’ornement. Le végétal dans les décors éphémères de la culture du spectacle baroque (Pays-Bas, festivités jésuites, XVIIe siècle)

L. Constant, Images miraculeuses en mouvement. Les processions mariales à Bruxelles au XVIIe siècle

V. Herremans, Creating Heaven on Earth : Ephemeral Altar Ornamentation in the Early Modern Southern Low Countries

C. Vincent-Cassy, Précieux écrins pour un divin trésor. Les fêtes en l’honneur de la chapelle de la Vierge du Sagrario. Tolède, 20 octobre - 3 novembre 1616

J.J.G. Bernal, Sacred Celebrations for Teresa of Avila: Visual Theology and Sensory Grammar in Religious Displays in the Hispanic World

E. Nagelsmit, Pomp and Penitence. Staging Religious Feasts in Counter-Reformation Brussels

C. Drèze, Les méditations de carême dans les anciens Pays-Bas : Musique et dispositifs décoratifs au service de l’exercice spirituel

A. Piéjus, « Pénétrer doucement le cœur de celui qui écoute ». Le carnaval chrétien à l’Oratoire de Rome

É. Corswarem, Fête, musique et identité : le cas des églises nationales à Rome

R.S. Noyes, “Sacro orrore and the Species”. Counter-Reformation Visual Theory and Eucharistic Spectacular Ornament

N.J. Kay, Sacra Conversazione: Eavesdropping on the Saints of Antwerp during its Centennial Jubilee Procession

É. Degans, Les monstres de l’ornement. Hybridations et métamorphoses spectaculaires dans les festivités éphémères médicéennes à Florence au second Cinquecento

T. Cholcman, Italians in the Southern Netherlands: One Stage, Two Nations, Three Voices

S. Bussels, B. Van Oostveldt, «Le comportement rétabli» et la performance de la Pucelle de la ville dans les joyeuses entrées à Anvers

G. de Mûelenaere, Omnia singularem disputationi conciliabant celebritatem. Les défenses de thèses dans les Pays-Bas espagnols

A. Alberti, « Farla immortale nelle carte ». Formes et fonctions des estampes milanaises de l’éphémère baroque (1621-1647)