Accueil / Actualités et liens utiles / Parutions / Droit, pouvoir et société au Moyen Âge. (...)

Droit, pouvoir et société au Moyen Âge. Mélanges en l’honneur d’Yves Sassier

Emmanuelle Chevreau, Gilduin Davy, Olivier Descamps, Frédérique Lachaud (éd.)

CHEVREAU Emmanuelle, DAVY Gilduin, DESCAMPS Olivier, LACHAUD Frédérique (éd.), Droit, pouvoir et société au Moyen Âge. Mélanges en l’honneur d’Yves Sassier, Limoges, Presses universitaires de Limoges, 2021.
ISBN : 978-2-84287-835-1

Professeur émérite de Sorbonne Université, Yves Sassier s’est imposé comme l’un des meilleurs spécialistes français de l’histoire du droit et des institutions au Moyen âge central, mais aussi, à la croisée des disciplines, de l’histoire de la pensée politique médiévale et de la France capétienne. Les vingt-trois contributions réunies dans le présent volume viennent faire écho à ses travaux : du monde picte à la péninsule Ibérique et à l’Italie, du Moyen Âge à nos jours, il s’agit ici d’inscrire la réflexion sur la norme juridique en regard d’autres thématiques, comme la question de la figure du prince dans les textes juridiques et politiques, la culture des cours et des écoles, ou encore les questions liées à la paix, à la diplomatie et aux frontières.

Table des matières

Envoi

Publications d’Yves Sassier

Première partie – La norme juridique

Eric Bournazel, La « guerre à droit ». Réflexions sur la guerre et le droit d’après la chanson Raoul de Cambrai

Elsa Marguin-Hamon, Sit pro ratione voluntas… Fortune médiévale d’un adage (XIe-XVe siècle)

Élisabeth Crouzet-Pavan, Construction de la norme juridique et jeux sociaux : transmettre et protéger les biens immobiliers dans la Venise de la fin du Moyen Âge

Thierry Dutour, Existe-t-il un droit français au Moyen Âge ?

Virginie Lemonnier-Lesage, L’article 18 de la Charte aux Normands : fondement des débats sur la notion de juge naturel des Normands,

Gilduin Davy, La tentation nordique des historiens du droit normand. Du provincialisme juridique au régionalisme nostalgique,

Olivier Descamps, Les origines médiévales de la responsabilité civile délictuelle du droit français

Deuxième partie – Le prince

Jean-Pierre Poly, Dans les livres des Pictes. Autorité des femmes et royauté des hommes au nord de l’île de Bretagne

Luc Guéraud, Les qualités du Prince à travers les préambules royaux (XIe-XIIe siècles)

Frédérique Lachaud, Comment déposer le tyran : la chute de Guillaume de Longchamp (octobre 1191) d’après le Liber de promotionibus et persecutionibus Gaufridi Eboracensis archiepiscopi de Giraud de Barry

Jacques Krynen, Philippe le Bel : considérations sur la personne du roi,

Jean-Marie Moeglin, Le voeu-défi des rois

Troisième partie – Cours et universités

Michel Sot, La rhétorique, malaimée des arts libéraux, entre Antiquité et Moyen Âge

Christophe Grellard, De la théologie au droit, et retour : la question du scandale chez Pierre Abélard

Jean-Yves Tilliette, Du festin d’Évandre à celui de Baucis : Jean de Hauville lecteur du Policraticus

Martin Aurell, L’idée du politique dans le roman arthurien (1175-1225)

Jacques Verger, Nativa libertas : l’université peut-elle disposer d’elle-même ? Note à propos du manifeste de l’université de Paris Radix amaritudinis du 2 octobre 1255

Quatrième partie – Paix, diplomatie et frontières

Dominique Barthélemy, Le pacte de paix de 1033 évoqué par Raoul Glaber (Histoires IV. 14-17)

Philippe Sénac, Note sur la « frontière » dans l’Espagne du XIe siècle

Albert Rigaudière, Du « commun de la ville » à la « plus grande et saine partie des habitants d’icelle » dans les chartes de franchises bourbonnaises (XIIIe-XVe siècle)

Alain Tallon, Conflits et médiations dans la politique internationale de la papauté au XVIe siècle

Isabelle Dasque, La diplomatie lazariste au secours du protectorat français en Orient au temps du « discordat » : entre Paris, Rome et Constantinople (1904-1914),

François Saint-Bonnet, La religion, la Révolution et la liberté d’expression. Remarques d’un historien du droit sur les temps présents