Home / News and links / Publications / Le Chevalier dans l’Histoire

Le Chevalier dans l’Histoire

Frances Gies

GIES Frances, Le Chevalier dans l’Histoire, trad. Christian Jaquet, Paris, Les Belles Lettres, 2021.
ISBN : 9782251451930.

Né du chaos européen du début du Moyen Âge, le chevalier monté et en armure a révolutionné la guerre et est très vite devenu une figure mythique dans l’histoire.
Des conquérants normands de l’Angleterre aux croisés de la Terre sainte, du héros de la chanson de geste au preux du roman arthurien, des amateurs de tournoi aux chevaliers-troubadours, Le Chevalier dans l’Histoire, de la grande médiéviste Frances Gies, brosse un tableau remarquablement vivant et complet de la chevalerie, de sa naissance à son déclin.
Le chevalier apparaît d’abord en Europe comme un mercenaire sans foi ni loi avant de devenir l’étendard de la chrétienté puis un soldat de métier au service des rois. Frances Gies nous fait partager sa vie quotidienne, faite de joutes et de batailles, de pillages et de rançons, mais aussi de dévotion et de pèlerinage, et souvent sanctionnée par l’errance et une mort précoce.

Elle nous fait revivre l’aventure des héros du Moyen Âge qui ont joué un rôle historique, comme Bertrand du Guesclin, Bayard et Sir John Fastolf, qui inspira le Falstaff de Shakespeare, ou les grands maîtres des Ordres militaires qu’étaient les Templiers, les Hospitaliers et les chevaliers teutoniques.

Table des matières :

1. Qu’est-ce qu’un chevalier ?
2. Les premiers chevaliers
3. Les chevaliers de la première croisade
4. Les troubadours et la littérature de chevalerie
5. Guillaume le Maréchal : la chevalerie à son zénith
6. Les chevaliers templiers : soldats, diplomates, banquiers
7. Bertrand du Guesclin : un chevalier du quatorzième siècle
8. Les chevaliers anglais du quinzième siècle : Sir John Fastolf et les Paston
9. Le long crépuscule de la chevalerie

Notes
Bibliographie
Index
Table des illustrations
Cartes
Remerciements

Écrivaine et historienne, Frances Gies (1915-2013) a écrit, en grande partie avec son mari Joseph Gies (1916-2006) plus de vingt ouvrages sur le Moyen Âge, dont beaucoup ont été des best-sellers.