Home / News and links / Publications / Le sabordage de la noblesse. Mythe et réalité (...)

Le sabordage de la noblesse. Mythe et réalité d’une décadence

Fadi El Hage

Fadi El Hage, Le sabordage de la noblesse. Mythe et réalité d’une décadence, Paris, Passés composés, 2019, 256 p., 23€, ISBN : 978-2379330216

Au XVIIIe siècle, la noblesse française comme l’aristocratie, minorité ô combien plus « médiatisée », sont perçues comme décadentes par la grande majorité du peuple de France. Rongée par les dissensions internes, minée par les rumeurs et les scandales, contestée dans sa légitimité à revendiquer une supériorité sociale, la noblesse paraissait au plus grand nombre indigne de sa vocation à servir le royaume.

Elle vivait alors la clôture d’un cycle, dont 1789 ne serait que l’ultime conséquence. En somme, et l’image perdure jusqu’à nos jours, la noblesse, en dérogeant à l’honneur, aurait perdu sa raison d’être. Mais y avait-il, dans les faits, une inconscience collective de la noblesse ? Pour démêler le vrai du faux, Fadi El Hage retrace son histoire au xviiie, dans toutes ces composantes, de l’aristocratie versaillaise aux vieilles familles prestigieuses mais désargentées, sans oublier la noblesse de robe.

Fondé sur une relecture des sources et l’étude de documents inédits, cet essai novateur invite le lecteur à s’interroger sur la place et le rôle d’une noblesse victime autant de fantasmes que de l’image sociale et morale qu’elle renvoyait au public.

Docteur en histoire, Fadi El Hage est spécialiste de l’histoire de la France moderne, auteur d’ouvrages remarqués, dont une Histoire de maréchaux de France (Prix d’histoire militaire 2011), une biographie du duc de Vendôme et La Guerre de Succession d’Autriche.