Hauptseite / Aktuelles / Veröffentlichungen

Veröffentlichungen

Patrick Villiers : Des vaisseaux et des hommes

Marine royale et marine de commerce françaises ne furent sans doute jamais aussi fortes qu’en 1789. La France maritime, et particulièrement la France des ports, est alors le moteur de la croissance du royaume. Or, à la suite des traités d’Utrecht (1713), le pays a perdu une partie de son empire colonial. En échange d’une paix sur mer de près de trente ans, le Régent puis le cardinal de Fleury ont sacrifié la marine de (...)

Frédéric Morvan : Du Guesclin

Bertrand Du Guesclin (1320-1380) est un des personnages les plus importants de l’histoire de Bretagne, de France, et même de l’Europe occidentale. On pourrait croire qu’on connaît tout sur lui. En réalité, les recherches les plus récentes au sein des archives permettent d’en dresser une biographie renouvelée. Héros pour beaucoup, traître pour d’autres, Du Guesclin ne laisse pas indifférent. Né dans une grande famille (...)

Patricia Lojkine : Marguerite de Navarre

œur de roi (François Ier), femme de roi (Henri II de Navarre) et grand-mère de roi (Henri IV), Marguerite d’Angoulême a trop souvent été reléguée au second plan, et sa vie étudiée à travers celle des hommes qui l’ont entourée. C’est oublier bien vite qu’elle a aussi, et surtout, été une grande mécène d’artisans du livre, tels François Rabelais, et elle-même une autrice prolifique sous le nom de Marguerite de Navarre. Fervente (...)

Pierre-Louis Lensel : Le duc de Maine. Le fils préféré de Louis XIV

Louis-Auguste de Bourbon, duc du Maine (1670-1736), fruit des amours de Louis XIV et de Mme de Montespan, porte dès la naissance la marque infamante de la bâtardise – une marque que rien ne peut effacer, pas même l’affection d’un père si puissant. Élevé avec soin par Mme de Maintenon, intelligent, cultivé, séduisant en dépit de sa claudication, le duc du Maine est aussi un homme peu sûr de lui et en quête de reconnaissance. (...)

Patrick Daguenet : Marie-Angélique de Fontanges. La dernière passion du Roi-Soleil

Reprenant les mots de l’abbé de Choisy, Françoise Chandernagor fait dire à Madame de Maintenon dans sa magnifique Allée du roi que la « petite Fontanges [est] belle comme un ange et sotte comme un panier ». Description cruelle mais efficace ! Il semble en tout cas que cet impitoyable jugement ait longtemps été considéré comme suffisant, car Marie-Angélique de Fontanges n’a fait l’objet d’aucune étude sérieuse jusqu’à (...)

Hélène Delalex : Marie-Antoinette. La légèreté et la constance

Tout n’a pas été dit sur Marie-Antoinette, et tout n’a pas été montré non plus. En s’appuyant sur les extraordinaires collections de la Bibliothèque nationale de France, Hélène Delalex a repris le dossier pour un salutaire retour aux sources : documents d’archives, livres, lettres, gravures et dessins, méconnus ou inédits, confèrent un éclairage original à cette biographie centrée sur la femme, sa vie quotidienne et son (...)

Olivier Poncet : Mazarin. L’art de gouverner

Cardinal et principal ministre de la France de 1642 à 1661, le Romain Jules Mazarin (1602-1661) a accompagné l’avènement complexe d’un État qu’il a enrichi de son art du gouvernement, notamment en distinguant très tôt des personnalités exceptionnelles comme Colbert ou Fouquet. Cet homme d’État à la fois passionné et froidement calculateur, qui manifesta ses premiers talents de diplomate francophile auprès de Richelieu, (...)

Jean-François Labourdette : La maison de La Trémoille au XVIIIe siècle

« Vous êtes sans contredit un des plus grands seigneurs du Roiaume ; vous avez peu d’égaux, beaucoup de gens au dessous et personne au dessus que les Princes du sang roial […] Vous êtes le plus ancien duc et un des premiers pairs de France ». Voici en quels termes le précepteur du jeune duc de La Trémoille évoquait le rang que son élève tenait dans le royaume de France au milieu du XVIIIe siècle. Parvenir à la dignité de (...)

Flavien Bertran de Balanda : Louis de Bonald. Philosophe et homme politique (1754-1840)

Champion des passés les plus révolus, chef de file de nostalgies indigestes, voix sépulcrale surgie de temps poussiéreux : les mobilisations posthumes de Louis de Bonald en inspirateur des droites extrêmes et théoricien des conservatismes radicaux ont contribué à le figer en penseur qui aurait déploré sans fin l’ordre de l’Ancien Régime. Un homme déjà en retard sur son temps et comme à côté de son siècle. Il y a assurément (...)

Véronique Lamazou-Duplan (éd.) : Les archives familiales dans l’Occident médiéval et moderne. Trésor, arsenal, mémorial

Historiens et archivistes ont noué un dialogue original et fécond pour proposer dans ce volume une réflexion sur les archives dites de famille. Elle confronte les regards, les recherches et des expériences pour un sujet inscrit à la croisée de champs scientifiques renouvelés : l’étude des pratiques de l’écrit, l’histoire des archives – et l’archivistique / l’archival science –, de la parenté. Toutes les dimensions des (...)