Hauptseite / Aktuelles / Veröffentlichungen

Veröffentlichungen

P. Choné, S. Taussig (éd.) : Le tableau des esprits de Jean Barclay

Le Tableau des esprits de l’écrivain écossais d’expression latine John Barclay (1582-1616) offre une lecture divertissante, charmante, cocasse, et l’on pourrait s’arrêter à cette séduction qui semble suffire à motiver la réédition de ce best-seller du XVIIe siècle, si couru qu’il a connu, depuis sa version latine originale de 1614, diverses traductions dans de nombreuses langues, dont deux en français. C’est une de ces deux (...)

Elena Taddei : Zwischen Katholizismus und Calvinismus. Herzogin Renata d’Este. Eine Eklektikerin der Reformationszeit

Dieses Buch versteht sich nicht nur als Biographie über Renata d’Este (1510–1575), eine französische Prinzessin, die 1528 mit Ercole II. d’Este, dem späteren Herzog von Ferrara, Modena und Reggio vermählt wurde. Es versucht auch das zwischen Frankreich und Italien geteilte Leben dieser adeligen Frau der Frühen Neuzeit in die schwierige Zeit der religiösen Unruhen, der Etablierung von neuen Glaubenslehren, der (...)

Bernard Teyssandier : La Morale par l’image. La Doctrine des mœurs de Marin de Gomberville

Livre d’apparat dédié à Louis XIV, La Doctrine des mœurs tirée de la philosophie des Stoïques représentée en cent tableaux et expliquée en cent discours (1646) semble constituer un cas à part dans la production de Marin de Gomberville (1600-1674). L’ouvrage relève en effet d’une adaptation - l’écrivain démarque les Quinti Horatii Flacci emblemata du peintre et graveur anversois Ott o Van Veen (1607) - et sa parution procède en (...)

Laure Fagnart : Léonard de Vinci en France. Collections et collectionneurs (XVe- XVIIe siècles)

Si la littérature relative à Léonard de Vinci est aujourd’hui surabondante et si les liens entre l’Italien et la France sont bien connus, la place que ses œuvres ont occupée dans les collections françaises des XVème, XVIème et XVIIème siècles restait à définir. Le présent ouvrage vient combler cette lacune : il entend définir le goût des Français pour les tableaux de Léonard et ceux qui lui ont été attribués durant la (...)

Anne-Marie Cocula, Michel Combet (éd.) : Le Château « à la Une » !

Le château produit une avidité particulière du public à l’égard de ce qui s’y déroule ou de ce qui pourrait s’y dérouler. Le moindre événement survenu dans son enceinte bénéficie d’un retentissement particulier. Cela naît de la conviction qu’un lien étroit se noue, voire qu’une identification s’opère, entre les silhouettes inquiétantes du château, de ses tours et le tempérament de celui qui les habite. Les enfants ressentent (...)

Jean-Claude Boyer, Barbara Gaehtgens, Bénedicte Gady : Richelieu patron des arts

Comprendre le rôle de la politique dans le développement extraordinaire des arts qu’a connu la France du premier XVIIe siècle est un enjeu majeur de l’histoire de l’art. Dans cette perspective, la figure du cardinal de Richelieu occupe une place plus centrale encore que celle du roi, Louis XIII. Après le brillant hommage rendu au cardinal par la Sorbonne à l’occasion du quatrième centenaire de sa naissance, en 1985, et (...)

Sharon Kettering : Power and reputation at the Court of Louis XIII. The Career of Charles D’Albert, duc de Luynes (1578-1621)

"Through the study of one royal favorite, Dr. Kettering illuminates virtually every aspect of Early Seventeenth Century History. Learned, elegant, and eminently readable, Kettering brings a falconer and his king to life. " Orest Ranum, Professor Emeritus of French History, Johns Hopkins University This book seeks to rehabilitate the reputation of Charles d’Albert, duc de Luynes, the controversial favorite of (...)

Alexandre Lunel : La maison médicale du roi. Le pouvoir royal et les professions de santé (XVIe-XVIIIe siècles)

Bien peu d’historiens se sont préoccupés des médecins de cour. Pourtant, les « têtes » de ceux-ci, le premier médecin et le premier chirurgien du roi, s’occupèrent au plus près de la santé la plus précieuse du royaume : celle du souverain. Fagon, Chirac ou Mareschal furent ainsi des « quasi ministres », et parfois même plus puissants. La Maison médicale du roi fonctionna comme un véritable « ministère de la santé » avant la (...)

Elizabeth L'Estrange : Holy motherhood. Gender, dynasty and visual culture in the later middle ages

This book brings images of holy motherhood and childbearing into the centre of an art-historical enquiry. By focusing on images of St Anne and the Holy Kinship in Books of Hours made for aristocratic women in relation to the dynastic importance of heirs, it reassesses the role of the female viewer as an active agent in the interpretation of pictures and popular devotional rites. Holy motherhood combines an (...)

Arlette Jouanna : La Saint-Barthélemy. Les mystères d’un crime d’Etat

Le 18 août 1572, Paris célèbre avec faste le mariage de Marguerite de Valois et d’Henri de Navarre, événement qui doit sceller la réconciliation entre catholiques et protestants. Six jours plus tard, les chefs huguenots sont exécutés sur ordre du Conseil royal. Puis des bandes catholiques massacrent par milliers «ceux de la religion» – hommes, femmes, vieillards, nourrissons... Comment est-on passé de la concorde retrouvée (...)