Accueil / Art et culture / Architecture et urbanisme / Etudes modernes / Fontainebleau de 1541 à 1547. Pour une (...)

Fontainebleau de 1541 à 1547. Pour une relecture des Comptes des Bâtiments du roi

Thomas Clouet

Clouet, Thomas, "Fontainebleau de 1541 à 1547. Pour une relecture des Comptes des Bâtiments du roi", Bulletin Monumental, tome 170, n° 3, année 2012. Le château de Fontainebleau. Recherches récentes, p. 195-234.

Extrait de l’article

Les travaux effectués sous le règne de François Ier au château de Fontainebleau furent déterminants dans la formation de l’architecture française de la renaissance et, plus encore, dans le renouvellement de la peinture et l’essor des grands décors intérieurs. ce foyer artistique, auquel participèrent pour la première fois en France de nombreux artistes italiens, eut un rayonnement tel qu’on lui donne depuis le XIXe siècle le nom d’École de Fontainebleau. L’importance du chantier bellifontain fut cependant reconnue bien avant. dans ses Plus excellents Bastiments de France, Jacques Androuet du Cerceau rappelle que le château fut aménagé « par les plus excellens maistres que le roy pouvoit recouvrer de France ». Vasari, quoique ne s’étant jamais rendu à Fontainebleau, cite dans ses Vite les principaux décors du château. Dès le XVIIe siècle, le père Dan décrivit précisément le château et ses jardins et tenta de replacer leurs principales richesses dans le contexte de leur création, en leur attribuant autant que possible une paternité et une date. il fut suivi par l’abbé Guilbert un siècle plus tard, tandis que Pierre-Jean Mariette analysait les dessins préparatoires de Primatice avec une rigueur presque scientifique.

Lire la suite (persee.fr)