Accueil / Art et culture / Littérature et philosophie / Etudes modernes / Les manuscrits de Pierre de Luxembourg (ca (...)

Les manuscrits de Pierre de Luxembourg (ca 1440-1482) et les bibliothèques nobiliaires dans les Pays-Bas bourguignons de la deuxième moitié du XVe siècle

Hanno Wijsman

Wijsman, Hanno, « Les manuscrits de Pierre de Luxembourg (ca 1440-1482) et les bibliothèques nobiliaires dans les Pays-Bas bourguignons de la deuxième moitié du XVe siècle », Le Moyen Age, 3/2007 (Tome CXIII), p. 613-637.

Extrait de l’article

La Librairie des ducs de Bourgogne qui, en 1420, comptait un peu moins de trois cents manuscrits, en renfermait près de neuf cents en 1467. Entre ces deux dates s’étend le règne de Philippe le Bon (1396-1467), devenu à partir de 1419 duc de Bourgogne et comte de Flandre puis, à partir des années 1430, duc de Brabant, comte de Hainaut-Hollande et de Zélande. Le duc est bien connu comme bibliophile. Cette passion cependant ne l’a pas habité durant sa vie entière. Dans les premières années, entre 1420 et 1430, il lui arriva d’acquérir quelques livres de temps en temps, mais rien de très remarquable, au regard de ce que d’autres princes amassèrent. Le véritable essor commence à partir de 1445. En une vingtaine d’années, entre 1445 et 1467, il accumule des centaines de manuscrits, dont une partie substantielle consiste en de beaux manuscrits de luxe, richement enluminés.

Lire la suite (Cairn.info)