Accueil / Art et culture / Littérature et philosophie / Etudes modernes / Mémoire sur Joinville et les enseignements de (...)

Mémoire sur Joinville et les enseignements de saint Louis à son fils

Natalis de Wailly

Wailly, Natalis de, "Mémoire sur Joinville et les enseignements de saint Louis à son fils", Mémoires de l’Institut national de France, tome 28, 1ᵉ partie, 1874. p. 263-333.

Extrait de l’article

Il y a quelques années que M. Paul Viollet a publié, dans la Bibliothèque de l’Ecole des chartes, un savant article où il a essayé de démontrer que le texte le plus usuel des Enseignements de saint Louis à son fils, c’est-à-dire le texte de Joinville et des Grandes Chroniques de Saint-Denis, présente plusieurs passages très-suspects. La même thèse a été soutenue tout récemment par le R. P. Gros, de la compagnie de Jésus, dans son livre intitulé : Vie intime de saint Louis, roi de France. Si la conclusion des deux auteurs est la même, rien n’est plus différent que leur méthode. J’essayerai d’établir que l’un et l’autre se sont trompés, mais je ne combattrai ces deux adversaires que successivement. M. Viollet aurait droit de se plaindre, si je confondais sa critique mesurée avec les affirmations téméraires du P. Cros. L’un s’occupe uniquement de discuter le texte des Enseignements de saint Louis ; l’autre s’attaque en même temps au livre de Joinvilie, qu’il prétend avoir été altéré par des faussaires. Je me hâte de proclamer hautement la bonne foi du R. P. Cros, qui est indubitable, mais qui rend d’autant plus dangereuse son hérésie historique : c’est ainsi que je qualifie cette erreur involontaire, mais funeste, qu’il faut s’empresser de combattre avant qu’elle ait pu empoisonner une des sources les plus pures de notre histoire.
Lire la suite (Persée)