Accueil / Art et culture / Littérature et philosophie / Etudes modernes / Adenet le Roi tel qu’en ses prologues

Adenet le Roi tel qu’en ses prologues

Silvère Menegaldo

Menegaldo, Silvère, « Adenet le Roi tel qu’en ses prologues », Cahiers de Recherches Médiévales et Humanistes, 18 | 2009, 309-328.

Extrait de l’article

En examinant de façon attentive l’ensemble des prologues (mais aussi des épilogues) des quatre compositions connues d’Adenet le Roi (Buevon de Conmarchis, les Enfances Ogier, Berte as grans piés et Cleomadés), cette étude voudrait montrer comment le poète, tout en maintenant une distinction générique entre chanson de geste d’un côté et roman de l’autre, conçoit son œuvre comme un tout et propose un portrait de lui-même comme ménestrel escrivain, exerçant un art des mots et de l’écriture plutôt que de l’oralité et de la musique.

Lire la suite (revues.org)