Accueil / Art et culture / Littérature, philosophie, rhétorique / Etudes modernes / Autour de Nicolas Foucquet : poésie précieuse (...)

Autour de Nicolas Foucquet : poésie précieuse ou coquette ou galante ?

Antoine Adam

A. Adam, "Autour de Nicolas Foucquet : poésie précieuse ou coquette ou galante ?", dans Cahiers de l’AIEF, 1970, n° 1, p. 277-284.

Extrait de l’article

Nous savons tous la place que Foucquet a tenue dans la vie littéraire française durant les dix années qui ont précédé sa chute. A coup sûr, d’autres financiers souhaitèrent jouer aux mécènes. Certains écrivaient des vers. Mais aucun d’eux ne peut lui être comparé. La thèse de Châtelain sur Le surintendant Nicolas Fouquet, protecteur des lettres, des arts et des sciences, 1905, illustre cette vérité de façon éclatante.

Cette action a été telle qu’il est légitime de placer le surintendant au centre du mouvement littéraire dans les années qui précèdent le règne personnel de Louis XIV, et d’étudier dans cette perspective la poésie de cette époque. Légitime, mais peut-être, aussi, nécessaire. Car la confusion des idées est grande.

Lire la suite (Persée)