Accueil / Art et culture / Littérature et philosophie / Etudes modernes / L’écriture féminine à la Renaissance française (...)

L’écriture féminine à la Renaissance française sous le regard des chercheurs canadiens

Diane Desrosiers, Jean-Philippe Beaulieu

Diane Desrosiers, Jean-Philippe Beaulieu, L’écriture féminine à la Renaissance française sous le regard des chercheurs canadiens, Renaissance and Reformation / Renaissance et Réforme, vol 37 no 4 (2014).

Extrait de l’article

Au cours des dernières décennies, un travail considérable a été accompli par les chercheurs canadiens dans l’exhumation et la réhabilitation des textes des femmes de lettres de la Renaissance française. En raison de leur positionnement géographique à l’intersection des États-Unis et de l’Europe, ces chercheurs participent à la fois des avancées de la recherche française en matière d’érudition et des percées théoriques de la réflexion nord-américaine, enrichie par les gender studies et les études culturelles. Cela explique en partie le caractère original de leur contribution à ce champ de recherche, tant par le choix de leur objet d’étude et l’exploration de corpus marginaux que par l’approche critique et le positionnement théorique qu’ils ont adoptés. Le présent article vise à cerner la spécificité des activités de recherche menées en langue française au Canada dans les domaines bibliographique, éditorial et critique, en portant une attention particulière aux enjeux théoriques et idéologiques des choix effectués par les chercheurs.

Lire la suite (library.utoronto.ca)