Accueil / Historiographie et méthodologie / Historiographie / Etudes modernes / Le concept d’élites. Approches historiographiques

Le concept d’élites. Approches historiographiques et méthodologiques

Frédérique Leferme-Falguières, Vanessa Van Renterghem

Frédérique Leferme-Falguières et Vanessa Van Renterghem, "Le concept d’élites. Approches historiographiques et méthodologiques", dans Hypothèses, année 2000, numéro 1, pp. 55-67.

Extrait de l’article

Le concept d’élites a connu ces trente dernières années de profonds renouvellements et a suscité des débats historiographiques féconds. Il s’insère en effet dans la problématique plus générale de l’analyse historique des catégories sociales, objet d’enjeux idéologiques et de contestations virulentes. Comment penser le social pour l’historien ? Faut-il envisager les élites comme la simple somme des réussites individuelles ou comme un objet historique en soi ? On se place ici dans un champ souvent controversé. L’usage de la notion d’élites, qui cristallise les affrontements des diverses écoles historiographiques, illustre aussi la circulation d’un concept de la sociologie à l’histoire. Son évolution implique par ailleurs un renouvellement profond dans ses méthodes d’application à l’histoire. Quels critères pour quelles élites ? La question des définitions constitue ainsi un préalable indispensable à toute utilisation de la notion comme objet opératoire.

Lire la suite (Cairn)