Accueil / Historiographie et méthodologie / Historiographie / Etudes modernes / L’autonomie scientifique face à la mercantilisation.

L’autonomie scientifique face à la mercantilisation. Formes d’engagement entrepreneurial des chercheurs en France

Erwan Lamy, Terry Shinn

Erwan Lamy, Terry Shinn, "L’autonomie scientifique face à la mercantilisation. Formes d’engagement entrepreneurial des chercheurs en France", dans dans Actes de la recherche en sciences sociales, n° 164, 2006/4.

Extrait de l’article

epuis plus d’une vingtaine d’années, les systèmes nationaux de recherche et d’innovation connaissent de profondes mutations, qui coïncident avec un désengagement relatif de l’État de la recherche académique et une pluralisation des agents de la recherche et de l’innovation.

À la recherche de nouvelles formes de financement, et soumises à la pression des demandes économiques et sociales, les institutions scientifiques évolueraient vers des modèles plus proches de l’industrie. Elles se mercantiliseraient, en tendant à se soumettre à des intérêts commerciaux et à s’inscrire dans une logique d’offre économique se substituant ou s’ajoutant, selon les cas, à une logique d’offre scientifique. On peut trouver les indices d’une telle mercantilisation dans la transformation des critères d’éligibilité aux financements européens ou dans le développement très sensible, dans le monde académique, des politiques de propriété intellectuelle, de transfert technologique ou d’essaimage universitaire.

Lire la suite (CAIRN)