Accueil / Vie quotidienne / Médecine, sciences et savoirs / Etudes modernes / Le corps souffrant et ses enjeux diplomatiques.

Le corps souffrant et ses enjeux diplomatiques. La maladie du prince face à la plume des ambassadeurs à la Renaissance

Pierre Nevejans

Nevejans, Pierre, « Le corps souffrant et ses enjeux diplomatiques. La maladie du prince face à la plume des ambassadeurs à la Renaissance », Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles, articles et études, 2016

Résumé de l’article

Louis Marin disait du prince qu’il était le reflet du royaume dans son corps et son âme. Partant de ce vieil adage, cet article a pour objet de retracer une partie du comportement diplomatique des princes de la Renaissance lorsque ce corps était vicié, de la simple blessure à la déchéance irrémédiable de l’âge. Il se révèle alors que le prince pouvait se servir de sa maladie comme d’un facteur de modulation de son comportement diplomatique, refusant les audiences, les acceptant sous certaines conditions, ou jouant de son état de santé pour faire croire à une faiblesse et obtenir quelques gains politiques.

Lire la suite (Revues.org)