Accueil / Art et culture / Littérature et philosophie / Etudes modernes / ’Par ung miroir en obscurté’ ? Le conseil (...)

’Par ung miroir en obscurté’ ? Le conseil politique dans les œuvres de Noël de Fribois (?-c. 1467-1468) et de Mathieu Thomassin (c. 1391-post 1457)

Kathleen Daly

Daly, Kathleen, « ’Par ung miroir en obscurté’ ? Le conseil politique dans les œuvres de Noël de Fribois (?-c. 1467-1468) et de Mathieu Thomassin (c. 1391-post 1457) », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 24, 2012, 99-112.

Extrait de l’article

Bien que l’histoire ait donné des exempla pour les textes politiques et les Miroirs moraux, elle demeurait, à de nombreux égards, un « miroir obscur » qui n’était pas sans poser un certain nombre de problèmes, pour les auteurs comme pour les lecteurs, lorsqu’elle était utilisée comme principal support pour le conseil politique. Cette contribution analyse la manière dont Fribois et Thomassin, hommes de loi et officiers par leur profession, intégrèrent le conseil politique à Charles VIIi et au dauphin Louis II dans leurs écrits historiques, et de quelle façon leur pensée politique et historique se développa en réaction aux circonstances politiques. Fribois est avant tout un homme de bureau, et il dispense des conseils généraux plutôt que de traiter des problèmes spécifiques de gouvernement. À l’opposé, Thomassin est un praticien, qui se repose lourdement sur sa longue carrière passée à protéger les intérêts du dauphin, d’abord comme procureur fiscal général, ensuite comme conseiller delphinal et membre fondateur du Parlement delphinal. Tous les deux agissent comme témoins et conseillers experts, soulignant les leçons que leur lecteur doit tirer du passé, et la manière de les appliquer au présent.

Lire la suite (Revues.org)