Accueil / Histoire et fonction / Maisons, services et charges / Etudes modernes / Servir deux princes. Les familiares étrangers (...)

Servir deux princes. Les familiares étrangers au XVe siècle 

Martin Kintzinger

Kintzinger, Martin, « Servir deux princes. Les familiares étrangers au XVe siècle », Revue du Nord, 2/2002 (n° 345 - 346), p. 453-476.

Résumé de l’article

Contrairement à une vision théorique du système féodal selon laquelle le lien féodo-vassalique aurait été exclusif, en pratique, dans l’Europe de la fin du Moyen Âge, les phénomènes de double loyauté n’étaient pas rares. Un homme pouvait être lié à la fois à son seigneur immédiat et à un autre, qu’il soit supérieur, inférieur ou de rang égal à ce dernier. La hiérarchie des hommages permettait, comme par exemple en France, de distinguer le seigneur naturel et le souverain seigneur. Ce système a influencé la pratique diplomatique de sorte que certains ambassadeurs ou messagers ont pu être reçus dans une cour étrangère non seulement en tant qu’hôtes mais aussi en tant que familiers du prince, avec lequel ils étaient unis par un lien personnel.

Lire la suite (Cairn.info)