Home / History and function / Politics, war and justice / Modern studies / Monseigneur à la guerre

Monseigneur à la guerre 

Jean-Philippe Cénat

Cénat, Jean-Philippe, « Monseigneur à la guerre », Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles, 2014

Résumé de l’article

Monseigneur prit part à plusieurs campagnes militaires entre 1688 et 1694. Alors que son père plaçait beaucoup d’espoirs en lui et malgré la prise glorieuse de Philippsburg en 1688, il ne montra cependant pas de grands talents dans la gestion des troupes, que ce soit au niveau de leur discipline ou à celui de la direction stratégique. Bien encadré par les généraux, les hommes de confiance de Louvois tels que Chamlay et Saint-Pouange, et le roi lui-même, sa liberté d’initiative était en fait très réduite, car on craignait pour sa sécurité et on voulait éviter au maximum les risques. Ne cherchant guère à s’extraire de ce cadre contraignant, il ne put participer à aucune bataille, ne réussit jamais à s’imposer face aux chefs d’armée et se désintéressa assez vite du détail des opérations militaires.

Lire la suite (Revues.org)